Actions en justice

La LDH intervient chaque fois que lui est signalée une atteinte aux droits fondamentaux au détriment des individus, des collectivités et des peuples. Ses moyens d’action sont notamment d’agir en justice lorsque les personnes sont victimes de racisme, violence, discrimination… Et lorsque des actes administratifs nationaux ou locaux portent atteinte aux libertés individuelles.

Les habitants de la Courneuve ciblés sur CNEWS

Dans l’émission « Midi News » le 18 mars 2024, au cours d’une séquence intitulée « Violences à la Courneuve : scènes de chaos », les habitants de cette commune qualifiée par la chroniqueuse Sabrina Medjebeur d’« enclave quasi-étrangère » ont été désignés comme étant soit « dealer », soit « salafiste ». S’exprimant sur CNEWS le 18 mars…

Des tags et affiches à la gloire de Pétain et de la milice française découverts sur les murs de l’Université de Savoie Mont-Blanc

La LDH apporte son plein soutien à l’Université Savoie Mont-Blanc dont les murs ont été souillés par des tags et affiches faisant l’éloge des crimes du régime collaborationniste de Vichy et se mobilise à ses côtés contre de tels messages de haine. Le lundi 25 mars 2024, les étudiants et personnels de l’Université Savoie Mont-Blanc…

Discours de haine dans les médias audiovisuels mahorais : la LDH attire la vigilance de l’ARCOM

Suites aux nombreux discours de haine tenus dans les médias mahorais à l’égard des ressortissants étrangers irréguliers, la LDH a souhaité attirer la vigilance de l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (ARCOM) quant au traitement de la situation migratoire à Mayotte par les chaînes de télévision locales. La situation du camp de…

Pour le vice-président du conseil départemental de Mayotte, les jeunes Comoriens, « il faudrait peut-être en tuer quelques-uns »

La LDH ne peut tolérer l’incitation au meurtre commise par un élu de la République, qui plus est aggravée par le racisme des propos. Invité le lundi 24 avril 2023 sur la chaîne Mayotte La 1ère, le vice-président du conseil départemental de Mayotte, Salime Mdere, a qualifié de « délinquants », « voyous » et « terroristes » les jeunes comoriens…

Distribution de tracts néonazis sur le territoire : Hébécourt en été, Belfort en automne

C’est dans les rues de Hébécourt qu’un tract néonazi a été distribué pour la première fois en juin 2023, avant d’être retrouvé dispersé sur tout le territoire et atteindre Belfort en novembre de cette année. La LDH poursuit son combat contre les incitations à la haine raciale et porte plainte. « HOMME BLANC, tu en…

Une internaute qui veut remettre au goût du jour les ratonnades

« Chez les chasseurs et les agriculteurs les wesh-wesh ne font pas la loi ». Voilà la justification avancée par Florence Medina à son appel public à effectuer des ratonnades. Le fait, dans un contexte social particulièrement crispé suite à un évènement d’actualité, de s’insurger de l’inaction présumée du gouvernement face à cet évènement et de laisser…

Appel à la haine dans La Gazette du Var

L’assassinat d’un professeur à Arras sert de terreau à la diffusion de la haine raciale. Dans un édito du mois de novembre 2023 publié dans le journal La Gazette du Var, Yann Bizien, après avoir rappelé le montant des subventions allouées aux structures et associations œuvrant pour l’accueil et l’intégration des demandeurs d’asile en présentant…

La LDH prise pour cible : menaces de mort

La LDH a été destinataire de deux courriers menaçant ses membres de mort. La LDH, victime de ces infractions, a porté plainte en son nom propre. Pour un écrivain anonyme, les membres de la LDH, tout comme les « fumistes d’écolos », selon lui, il faudrait « les éliminer radicalement ». Pour un autre auteur anonyme, « soit […] vous…

La LDH se bat pour que les rues de Nantes ne deviennent pas le théâtre des discours de haine homophobe

« Mort aux LGBT » : c’est l’inscription découverte dans la rue Joffre de Nantes le dimanche 25 juillet 2023. La LDH, qui combat tous les discours de haine, a porté plainte pour incitation au meurtre aggravée par un caractère homophobe. Sur la chaussée d’une rue passante nantaise, les passantes et passants ont découvert avec surprise et effroi…

Mayotte : la haine provoquée par l’opération Wuambushu menée par le ministre de l’Intérieur se répand

La LDH et ses partenaires associatifs saisissent en urgence la juridiction administrative pour empêcher l’escalade de la haine provoquée par un tract visant à l’expulsion des étrangers en situation irrégulière. Un tract diffusé durant plusieurs jours aux habitants de la commune de Bouéni mentionnait (sic) : « Avis aux habitants du village de Hagnoundrou La population…

Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.