La LDH prise pour cible : la section d’Annecy

A la suite du tragique évènement de « l’attaque au couteau d’Annecy », la section locale prise pour cible.

Suite à l’attaque au couteau survenue le 8 juin 2023 sur le Pâquier à Annecy, la section locale s’est vue inondée sur les réseaux sociaux de messages de haine, appelant, entre autres, à annuler l’évènement solidaire qui était prévu le vendredi 16 juin 2023, organisé conjointement avec l’association Solidarité migrants, et pourtant sans lien avec le tragique évènement. Au-delà de la confusion qu’opèrent volontairement les auteurs de ces messages entre immigration et délinquance, contribuant à attiser la haine des personnes étrangères dans un contexte particulièrement douloureux pour la société suite au décès de jeunes enfants, le déferlement de messages haineux est, en soi, répréhensible. Il constitue un harcèlement moral, doublé d’une infraction d’injures, qui portent atteinte à la liberté associative. Ces faits ne peuvent rester impunis, et la LDH a porté plainte.

 

 


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.