Droits des étrangers

Du droit d’asile que la France n’accorde qu’avec une cynique parcimonie, aux iniques conditions d’enfermement que subissent les sans papiers dans les centres de rétention administrative (CRA), du contrôle policier tatillon et illégal à l’expulsion de familles entières d’enfants pourtant scolarisés dans notre pays, l’activité des sections de la LDH est profondément marquée par cette ardente obligation de défende les plus démunis.

Réfugiés politiques iraniens : ou la clôture du dossier ou son renvoi immédiat devant un tribunal

Communiqué de la LDH

Il y a cinq ans, jour pour jour, sous prétexte de terrorisme, la résistance iranienne était la cible d’une attaque injuste en France. Dans une opération de grande ampleur, 1300 policiers attaquaient les bureaux du Conseil national de la résistance iranienne et les domiciles de quelques sympathisants.

Non, la double peine n’a pas été abolie !

Le livre noir de la double peine, le constat d’un mensonge.
_Avec la loi du 26 novembre 2003, le ministre de l’Intérieur prétend avoir aboli la « double peine ». Il n’en est rien. L’expulsion d’un étranger qui a effectué une peine de prison reste une possibilité prévue par la loi et une réalité quotidienne.