Droits des étrangers

Du droit d’asile que la France n’accorde qu’avec une cynique parcimonie, aux iniques conditions d’enfermement que subissent les sans papiers dans les centres de rétention administrative (CRA), du contrôle policier tatillon et illégal à l’expulsion de familles entières d’enfants pourtant scolarisés dans notre pays, l’activité des sections de la LDH est profondément marquée par cette ardente obligation de défende les plus démunis.

Régularisez les sept employées « sans papiers » du salon de manucure et de coiffure, boulevard de Strasbourg !

Communiqué Ucij adressé au préfet de police de Paris

Depuis le 3 février 2014, les employées (six femmes et un jeune homme) de ce salon sont en grève. Depuis le 10 février avec la CGT, elles et il occupent nuit et jour le salon pour:
- le paiement de leur salaire de décembre 2013 et janvier 2014 ;
- leur reconnaissance en tant que salariées de l’entreprise ;
- leur régularisation administrative.

Il faut entendre la jeunesse : retour des expulsés, régularisation !

Communiqué commun : LDH, FIDL, UNL, Solidaires Étudiant-e-s, Unef, FSU, CGT Éduc’action, Sud Éducation, Gisti, La Voix des Rroms, RESF, JC

À l’initiative du Réseau Éducation sans Frontières, des représentants de syndicats lycéens et étudiants, de syndicats de personnels de l’éducation, et d’associations des droits de l’homme ont tenu une réunion unitaire le 28 octobre pour envisager les suites à donner aux inadmissibles expulsions de jeunes scolarisés auxquelles le gouvernement a procédé ces deniers mois.

Expulsion d’un lycéen : Valls révise le manuel du petit Sarkozy

Communiqué interassociatif, avec le soutien de plusieurs organisations, dont la LDH

Khatchik Kachatryan, jeune lycéen, élève du lycée Camille Jenatzy (Paris 18e) a été expulsé vers l’Arménie samedi 12 octobre pour défaut de titre de séjour. Une première tentative d’expulsion le 10 octobre avait échoué : une trentaine d’élèves, d’enseignants du lycée Jenatzy, des soutiens RESF, JC et FIDL ayant convaincu des passagers de soutenir le refus d’embarquer de Khatchik. Il est le premier lycéen parisien chassé depuis août 2006. Nicolas Sarkozy était alors ministre de l’intérieur. Il laisse en France ses parents, sa sœur, son beau-frère, des cousins, oncles et tantes et ses amis.

Suite à sa rencontre avec Monsieur Manuel Valls, ministre de l’Intérieur et une représentante du ministère du Travail

Déclaration de la Plateforme 12

La Plateforme 12, Plateforme des douze organisations syndicales et associations engagées dans la défense des travailleuses et travailleurs sans papiers a été reçue lundi 1er octobre par Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, en présence d’une représentante du ministère du Travail.

Communiqué de la Plateforme 12

CGT, FSU, Unef, Autremonde, La Cimade , Collectif 31 mai,
Femmes Egalité, Joc, LDH, Mrap, RESF, SOS Racisme

Le 29 mai dernier, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a reçu en mains propres une lettre ouverte signée par les premiers dirigeants des douze organisations constituant la « Plateforme 12 » (CGT, FSU, Unef, Autremonde, La Cimade , Collectif 31 mai, Femmes Egalité, Joc, LDH, Mrap, RESF, SOS Racisme) appelant à l’organisation d’une rapide rencontre sur la question des travailleurs-euses migrants sans papiers et étudiant-e-s étranger-e-s.

Nuit blanche à la Cité de l’immigration lundi 11 octobre (20h) en solidarité avec les travailleurs sans papiers qui exigent leur régularisation

Communiqué commun

Le 18 juin dernier, le ministère de l’Immigration publiait un texte définissant les conditions de régularisation par le travail des sans papiers. Il s’engageait à délivrer une autorisation provisoire de séjour avec autorisation de travail à chaque dépôt de dossier aux 6 804 travailleurs sans papiers en grève depuis huit mois.