Droits des étrangers

Du droit d’asile que la France n’accorde qu’avec une cynique parcimonie, aux iniques conditions d’enfermement que subissent les sans papiers dans les centres de rétention administrative (CRA), du contrôle policier tatillon et illégal à l’expulsion de familles entières d’enfants pourtant scolarisés dans notre pays, l’activité des sections de la LDH est profondément marquée par cette ardente obligation de défendre les plus démunis.

Soutien aux salariés sans papiers grévistes

La LDH est pleinement impliquée, avec toutes ces organisations syndicales et associatives, dans la lutte pour la régularisation des travailleurs sans papiers, comme elle l’est depuis l’origine, avec notamment le RESF, dans la lutte contre les reconduites à la frontière des jeunes scolarisés et de leurs familles. Chacun de ces deux combats contribue puissamment à faire évoluer l’opinion d’un nombre croissant de citoyens quant à l’injustice des politiques migratoires actuelles, et constitue un point d’appui précieux dans notre combat pour la régularisation de tous les sans-papiers.

Grève des travailleurs sans papiers : le mouvement s’élargit, la LDH s’engage

Communiqué LDH

Depuis 18 mois, les femmes et les hommes invisibles ont pris la parole. Depuis ce 15 avril 2008 qui a vu leur irruption sur le devant de la scène, des milliers de travailleurs sans papiers revendiquent leurs droits. Alors qu’ils ne prennent le travail de personne, alors qu’ils occupent les emplois dont personne ne veut, dans des conditions de dureté et d’exploitation d’un autre temps, le gouvernement persiste dans une attitude de blocage absurde.

Val d’Horizon : Ils bossent ici, ils vivent ici, ils restent ici !

Communiqué de la fédération du Val-d’Oise de la LDH

Une quarantaine de travailleurs sans papiers de la société Val d’Horizon, qui organise pour le compte du Syndicat Intercommunal EMERAUDE la collecte et le traitement des déchets de la Vallée de Montmorency par l’intermédiaire de l’entreprise de travail temporaire MAN BTP, sont entrés en grève, soutenus par la CGT, pour protester contre leurs conditions de travail et de rémunération.