Libertés/Démocratie

La LDH s’inquiète des atteintes aux libertés publiques aggravées par des lois sécuritaires qui font des prisons des lieux d’inhumanité et de violence. De même la LDH agit pour l’indépendance de la justice, pour la présomption d’innocence. La LDH est de toutes les mobilisations contre l’extrême droite en France et dénonce leurs politiques discriminatoires. Enfin, les technologies de l’information et de la communication, si elles constituent d’indéniables avancées, peuvent être exploitées et deviennent alors des outils de surveillance et d’oppression.

Lettre au Président de la République pour que la France accorde l’asile à Julian Assange

Une dizaine d’organisations syndicales, associations et lanceurs d’alerte viennent d’écrire à François Hollande, demandant que la France réponde favorablement à la demande d’asile provenant de Julian Assange, fondateur de Wikileaks. C’est en vertu du préambule de la constitution qui prévoit que « tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d’asile sur les territoires de la République » que les signataires appuient cette demande.

François Hollande, accordez l’asile politique à Edward Snowden

Pétition signée par la LDH En juillet prochain, le visa d’Edward Snowden arrivera à expiration en Russie. Nul ne sait alors ce qu’il adviendra de lui dans le contexte international tendu qui est celui d’aujourd’hui. Nous, intellectuels, philosophes, chercheurs, essayistes, journalistes, mais avant tout citoyens engagés, demandons à François Hollande, président de la République, à…

La Ligue des droits de l’Homme rappelle son opposition au fichage généralisé et à la justice d’abattage

Communiqué LDH

Le mercredi 19 juin, Nicolas Bernard-Buss, militant anti-mariage pour tous et cadre fondateur du mouvement des Veilleurs, a été condamné à quatre mois de prison, dont deux avec sursis, pour rébellion et fourniture d’une identité imaginaire, et à une amende de 1 000 euros pour refus de prélèvement de son ADN et de ses empreintes. Le tout assorti d’un mandat de dépôt, signifiant le passage par la case prison de Fleury-Mérogis, directement à la sortie du tribunal.

Les nouvelles technologies au service du citoyen ?

Séminaire LDH le mercredi 28 novembre de 18h30 à 22h30 à l’Ageca (177 rue de Charonne 75011 Paris).

Dans le cadre du soutien apporté par le Conseil régional Ile-de-France aux initiatives citoyennes ayant pour objectif le renforcement de la démocratie dans la région, la Ligue des droits de l’Homme a porté un projet relatif à l’exercice de la citoyenneté au regard des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

Cartes d’identité : Tous fichés !

Communiqué commun LDH / Saf / SM

Alors que le Sénat l’avait supprimée, la majorité présidentielle de l’Assemblée nationale, toujours aux ordres du pouvoir exécutif, a, par un amendement, rétabli une disposition qui autorise la création d’un fichier centralisé des nouvelles cartes d’identité dotées de puces électroniques.

FICHÉS ? Photographie et identification du Second empire aux années soixante.

Vous n’avez pas encore eu l’occasion de découvrir l’exposition « Fichés » des Archives nationales ? Curieux de refaire la visite avec des informations complémentaires et un éclairage actuel sur les enjeux du fichage du point de vue des droits et libertés individuels ? Des membres de LDH organise des médiations auprès du public autour de l’exposition « Fichés » Nous vous invitons à profiter de ces visites et vous y inscrire au plus vite !

Le Fnaeg, ne vous en fichez pas !

Communiqué LDH-Syndicat des avocats de France-Syndicat de la magistrature

L’histoire du Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg), créé en 1998, est, comme celle de nombreux autres fichiers, celle d’une expansion permanente qui finit par rompre gravement l’équilibre nécessaire en démocratie entre deux objectifs légitimes : la recherche des auteurs d’infractions d’une part et la protection des libertés individuelles d’autre part.

FICHÉS ? Photographie et identification du Second empire aux années soixante.

Vous n’avez pas encore eu l’occasion de découvrir l’exposition « Fichés » des Archives nationales ?

Curieux de refaire la visite de manière interactive avec des informations complémentaires et un éclairage actuel sur les enjeux du fichage du point de vue des droits et libertés individuels ?

Des membres de LDH organise des médiations auprès du public autour de l’exposition « Fichés ».