Libertés/Démocratie

La LDH s’inquiète des atteintes aux libertés publiques aggravées par des lois sécuritaires qui font des prisons des lieux d’inhumanité et de violence. De même la LDH agit pour l’indépendance de la justice, pour la présomption d’innocence. La LDH est de toutes les mobilisations contre l’extrême droite en France et dénonce leurs politiques discriminatoires. Enfin, les technologies de l’information et de la communication, si elles constituent d’indéniables avancées, peuvent être exploitées et deviennent alors des outils de surveillance et d’oppression.

Citoyens Justice–Police : Création de l’antenne de Gironde

Le constat de la dégradation des rapports entre les citoyens et les forces de sécurité conduit la fédération de la Gironde de la Ligue des droits de l’Homme (LDH), les représentations girondines du syndicat de la Magistrature (SM) et du syndicat des Avocats de France (SAF) à mettre en place en Gironde une antenne de la commission nationale Citoyens-Justice-Police.

« Double peine » pour Patrick Mohr

Communiqué LDH

Le TGI d’Avignon vient de condamner Patrick Mohr à une amende de cinq cents euros avec sursis et un euro de dommages et intérêts pour chacun des CRS interpellateur pour « préjudice moral ». Une condamnation que la Ligue des droits de l’Homme estime profondément injuste.