Partout dans le monde

Dans un monde où les atteintes aux libertés sont courantes, la LDH dénonce le recours à la terreur, les crimes contre l’humanité, la répression brutale des mouvements sociaux et des dites « minorités », les violations massives et délibérées des populations civiles. Avec la fédération internationale des droits de l’Homme, FIDH, avec l’association européenne des droits de l’Homme, AEDH, avec le réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme, REMDH, la LDH est solidaire des victimes d’atteintes à tous les droits.

Une autre Union européenne ? Et si on commençait par voter le 25 mai 2014 ?

Tract de la LDH pour les élections européennes

Ces élections de mai 2014 nous concernent tous et toutes au plus haut degré. La Ligue des droits de l’Homme, avec l’Association européenne
pour la défense des droits de l’Homme (AEDH), vous appellent à utiliser votre bulletin de vote, pour défendre les droits et les libertés, et pour promouvoir une Europe qui met en oeuvre des politiques publiques
solidaires en son sein et dans le monde.

Le sport pour le sport

Appel lancé par des organisations de défense des droits de l’Homme, dont la LDH, aux gouvernements des pays participant au championnat du monde de hockey 2014 à Minsk

Le Championnat du Monde de Hockey sur Glace se tiendra du 9 au 25 mai 2014 à Minsk (Belarus).

En tant que représentants d’organisations internationales et nationales de défense des droits de l’Homme (cf. ci-dessous la liste des signataires), nous accueillons positivement cette occasion exceptionnelle offerte à la population bélarusse de profiter de cette compétition sportive accueillie par leur pays, et d’apprécier les valeurs universelles véhiculées par le sport.

Lettre « Les droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » de la LDH n° 10 mars-avril 2014

Dans le contexte du désarroi des institutions européennes, il est important de rappeler la situation alarmante de l’Ukraine où le vote s’est accompagné de graves violations des droits de l’Homme, le rendant caduc aux yeux des observateurs internationaux. L’arbitraire intervention
militaire russe traduit, quant à elle, le caractère autoritaire du régime de Vladimir Poutine et signe le retour vers une censure renforcée envers les médias libres non seulement en Ukraine, mais aussi en Russie. On prendra donc connaissance avec intérêt de la réaction de la FIDH au référendum du 16 mars en Crimée qui fait suite aux tensions entre l’Ukraine et la Russie.

Pour une Europe de l’égalité, de la solidarité et de la démocratie

Manifeste du Forum civique européen (FCE) dont la LDH est membre

Avec l’approfondissement de la crise économique et sociale, la croyance des citoyens dans la capacité du projet européen à assurer un bien-être collectif a reculé. Particulièrement mais pas seulement dans les pays où les politiques d’austérité sont supervisées par les institutions européennes, l’UE est perçue comme responsable du recul des droits et de la démocratie.

Sotchi : Des barreaux derrière les anneaux

Evénement JO 2014, samedi 1er février, à 11h30, place Stalingrad

A une semaine de l’ouverture des Jeux Olympiques (JO) d’hiver de Sotchi, l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (Acat), Amnesty International France, la FIDH (Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme), Inter-LGBT, la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et Russie-Libertés révèleront, lors d’un événement commun ce que cache le faste des cérémonies.

Loi anti-avortement en Espagne : recul inquiétant pour les droits des femmes

Communiqué REMDH

Bruxelles, le 23 Janvier 2014- Le Réseau Euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) exprime sa profonde préoccupation face à l’avant-projet de loi approuvé par le gouvernement espagnol qui ôterait en grande partie aux femmes résidant dans ce pays le droit à l’avortement durant les premières semaines de leur grossesse, légalisé par la loi de 2010. Le REMDH condamne cette réforme dont les conséquences sont très inquiétantes, sur les droits mais aussi la santé des femmes.

L’AEDH et l’ADHR-BG condamnent les récents événements en Bulgarie

Déclaration conjointe de l’AEDH et du ADHR-Bulgarie

Abus de pouvoir, crime contre les droits et libertés des citoyens de l’Union européenne et violation de la loi et de l’ordre public : voilà ce que les passagers du vol commercial reliant Sofia à Varna ont été témoins le 6 janvier 2014. Le plus inquiétant, c’est que ceci a été causé par des membres du Parlement. Volen Siderov, président d’un parti politique nationaliste « Ataka » (Attaque), a été vu en train d’harceler une passagère à cause de son origine ethnique et plus tard, lors d’une confrontation, en train de se battre avec un autre passage allant jusqu’à blesser ce dernier. De plus, désobéissant à un ordre de la police, il a agressé un policier qui a également été blessé. Son entourage, dont certains sont également députés, ont tenté de confisquer les appareils mobiles ayant enregistrés les faits. Le député Siderov est le président du comité permanent sur la corruption de l’Assemblée nationale. Durant les faits, les membres du Parlement ont tenté de prendre le contrôle de la situation en affichant leur badge de l’Assemblée nationale et leurs cartes d’accès.

UE et États membres : le droit international doit s’appliquer dans tous les aspects de la coopération avec Israël

Déclaration du REMDH, dont la LDH est membre

Le REMDH salue la position de la Roumanie dans les négociations relatives à un accord dont l’objectif est de réglementer le travail des ouvriers roumains du bâtiment en Israël. La Roumanie insiste pour que ses ouvriers de la construction ne soient pas envoyés dans les colonies illégales d’Israël sur le territoire occupé de la Cisjordanie.

L’État de droit à nouveau pris pour cible en Hongrie

Déclaration conjointe de l’AEDH (dont la LDH est membre) et du Hungarian Helsinki Committee

De nouvelles lois adoptées par le Parlement hongrois suscitent à nouveau des inquiétudes en termes de droits de l’Homme et de l’État de droit, alors que la plupart des précédentes objections soulevées par des organes internationaux concernant les développements hongrois restent sans réponse. L’AEDH et le Hungarian Helsinki Committee appellent le gouvernement hongrois à respecter les valeurs figurant dans les articles 2 et 6 du Traité de l’Union européenne, et invite l’Union européenne et les acteurs internationaux à rester vigilants en veillant que la Hongrie se conforme à leurs recommandations, et à surveiller et à évaluer les nouveaux développements.

Les autres visages de la Russie

Texte commun, dont la LDH

Déjà moins de trois mois avant l’ouverture des Jeux olympiques de Sotchi. On nous promet des installations sportives exemplaires, on construit pour l’occasion et au pas de course des autoroutes, des hôtels de luxe… Mais sitôt que nous passons de l’autre côté du miroir, saute aux yeux une autre réalité, celle que le discours officiel ne nous montrera jamais ! Allons à la rencontre de Nikolai, Ilya, Sergueï, Svetlana et de tous les autres.

19e université d’automne de la LDH, 23 et 24 novembre 2013 : « Europe : quelles sorties de crises ? »

Chaque année, lors de son université d’automne, La LDH se penche sur des questions profondément en lien avec les évolutions de nos sociétés. En 2013, cette université aura lieu les 23 et 24 novembre à Paris (espace Reuilly – 21, rue Hénard dans le 12e arrondissement), sur le thème : « Europe : quelles sorties de crises ? ».

Lettre « Les droits de l’Homme en Europe centrale et orientale  » de la LDH n° 8 novembre-décembre 2013

Téléchargez la Lettre « Les droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » de la LDH n° 8

Un an après le procès du groupe Pussy Riot, nous revenons, dans cette livraison, sur la liberté de création dans les pays de l’Europe centrale et orientale. Anda Rottenberg nous introduit à la dimension historique de la censure, singulièrement en Russie et en Pologne. Elle souligne que cette forme de répression n’est pas propre à cette région du continent comme en témoignent des atteintes à la liberté de création en Europe de l’Ouest à l’époque contemporaine.