Partout dans le monde

Dans un monde où les atteintes aux libertés sont courantes, la LDH dénonce le recours à la terreur, les crimes contre l’humanité, la répression brutale des mouvements sociaux et des dites “minorités”, les violations massives et délibérées des populations civiles. Avec la fédération internationale des droits de l’Homme, FIDH, avec l’association européenne des droits de l’Homme, AEDH, avec le réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme, REMDH, la LDH est solidaire des victimes d’atteintes à tous les droits.

Lettre “Les droits de l’Homme en Amérique latine” n° 37 – Juin-juillet-août 2016

La démocratie endeuillée Trois mois après avoir été suspendue de sa charge, la présidente Dilma Roussef a été destituée le dernier jour du mois d’août. Elle est le deuxième chef d’Etat destitué par le Sénat brésilien, dans la période d’après dictature. Avant elle, en 1992, Fernando Collor de Mello, premier président élu démocratiquement après la…