Manifestation devant l’ambassade du Nicaragua le 26 février 2019

Communiqué commun LDH et FIDH

Depuis avril 2018, à la suite des manifestations contre le gouvernement de Daniel Ortega, plus de 300 personnes ont été assassinées et 500 autres arrêtées arbitrairement dans des conditions inhumaines, accusées de terrorisme ou de sédition. Ces dernières semaines, cette violence a également été dirigée contre les ONG et les médias.

Pour toutes ces raisons, ce mardi 26 février 2019, nous manifesterons pacifiquement devant l’ambassade du Nicaragua pour demander la libération des militants arbitrairement détenus et le rétablissement du statut juridique des 9 ONG, y compris le CENIDH, organisation membre de la FIDH.


Mardi 26 février 2019,
17h
rue Crevaux angle avenue Bugeaud, à coté de l’Ambassade du Nicaragua

 75116 Paris

Télécharger le communiqué au format PDF

Paris, le 22 février 2019

Contacts presse :

Samuel Hanryon (français, anglais) Tél: 00 33 6 72 28 42 94 –

José Carlos Thissen (espagnol, français, anglais) Tél: 00 51 31 650 9541 –

Service communication LDH (francais) Tél: 01 56 55 51 08/07/15 –

 

Share This