Libertés/Démocratie

La LDH s’inquiète des atteintes aux libertés publiques aggravées par des lois sécuritaires qui font des prisons des lieux d’inhumanité et de violence. De même la LDH agit pour l’indépendance de la justice, pour la présomption d’innocence. La LDH est de toutes les mobilisations contre l’extrême droite en France et dénonce leurs politiques discriminatoires. Enfin, les technologies de l’information et de la communication, si elles constituent d’indéniables avancées, peuvent être exploitées et deviennent alors des outils de surveillance et d’oppression.

Extrême droite : construire des résistances au quotidien. Rejoindre la LDH, c’est maintenant !

Communiqué LDH

Si le résultat des élections des représentant-e-s français-e-s au Parlement européen n’est pas une surprise, la Ligue des droits de l’Homme ne peut que s’inquiéter de l’ampleur du vote d’extrême droite, que l’on mesure aux succès engrangés par les différentes formations xénophobes et/ou nationalistes dans différents pays européens.

Commémoration de l’esclavage : Front national, la dérive antirépublicaine !

Communiqué cosigné par la LDH

Après les déclarations racistes de l’extrême-droite française contre la Garde des Sceaux qui avaient suscité une vague d’indignation et entraîné la marche antiraciste du 30 novembre 2013, voilà que le Front national récidive. Franck Briffaut, nouveau maire (FN) de Villers-Cotterêts, a déclaré le 17 avril à L’Express, qu’il n’organisera pas de commémorations de l’abolition de l’esclavage, rompant ainsi avec une démarche initiée dans sa ville depuis 2006. Pour M. Briffaut, ces commémorations servent à culpabiliser la France à des fins de récupérations politiques, et n’ont aucune sincérité. Il estime que la France n’a pas à se sentir coupable car, dit-il, « nous n’avons rien inventé » et l’esclavage existe encore en Afrique.

Nouveaux élus du FN : ne laissons pas faire

Communiqué LDH

Expulsion annoncée de son local, suppression de la subvention modique qui lui était allouée, menace de poursuites judiciaires à hauteur de trente-six mille euros… L’escalade de Steeve Briois, nouveau maire FN d’Hénin-Beaumont, n’a rien de fortuit ou de maladroit. Elle traduit en actes la directive politique confiée au Monde par Marine Le Pen : « mettre les associations au pied du mur ».

Hénin-Beaumont : la démocratie hors les murs ?

Communiqué commun LDH, Licra, Mrap et SOS Racisme

Entre les deux tours des municipales, Marine Le Pen déclarait, dans un entretien au journal Le Monde, « les associations doivent être mises au pied du mur, en leur disant qu’elles ne doivent pas intervenir dans le débat politique ». Dans la foulée de son élection comme maire d’Hénin-Beaumont, Steeve Briois est passé à l’acte en expulsant la section de la LDH de la ville du local qu’elle occupait précédemment, tout comme d’ailleurs le Secours populaire.

« Ne laissez pas les clés de votre ville au Front national » : rejoignez le combat des associations antiracistes contre l’extrême droite

Communiqué LDH, Licra

Face aux scores réalisés dimanche dernier par le Front national, qui voit un de ses candidats élu au premier tour et de nombreux autres en droit de se maintenir au second, les quatre grandes associations antiracistes (Licra, LDH, Mrap et SOS Racisme) lancent leur deuxième campagne de mobilisation contre le FN.

Rediabolisons le FN

Communiqué LDH, Licra, Mrap et SOS Racisme

Les associations antiracistes lancent une campagne-éclair contre l’extrême droite
Une tête de liste FN compare une ministre à un singe, un candidat FN poste sur Facebook une photo de son tatouage nazi… Les prétendues « erreurs de casting » derrière lesquelles le Front national tente de se retrancher montrent qu’il est et demeure ce qu’il a toujours été : un parti d’extrême droite dont l’idéologie, héritée de ses fondateurs, s’enracine dans le nationalisme raciste.

En mémoire de Clément Méric, refusons toute banalisation du nationalisme, du racisme et de la xénophobie

Manifestations des 22 et 23 juin

Communiqué LDH

Le 5 juin, Clément Méric, syndicaliste étudiant et militant antifasciste, a été victime d’un meurtre à Paris, commis à raison de ses convictions politiques. Cet acte, qui s’inscrit dans la suite de trop nombreuses agressions commises par des groupes d’extrême droite, ces derniers mois, est insupportable.

Ensemble, s’opposer aux extrêmes droites

Communiqué LDH

Le 5 juin, Clément Méric, syndicaliste étudiant et militant antifasciste, a été assassiné à Paris. La Ligue des droits de l’Homme a dénoncé ce meurtre commis à raison des convictions politiques du jeune homme. Cet acte s’inscrit dans la suite de trop nombreuses agressions commises par des groupes d’extrême droite, ces derniers mois, et qui sont allés cette fois-ci jusqu’à la mort.

Discours de Pierre Tartakowsky, président de la LDH, lors du rassemblement du jeudi 6 juin 2013, à Paris, suite au meurtre de Clément Méric

Veuillez trouver ci-dessous un lien vers une vidéo du discours prononcé par Pierre Tartakowsky, président de la LDH, à l’occasion du rassemblement de jeudi 6 juin 2013, à Paris, devant la fontaine Saint-Michel, en hommage à Clément Méric, assassiné par des skinheads mercredi dernier et en protestation contre la montée de la violence.

Lien Vimeo : http://vimeo.com/67908501

Idée fausse n°3 : « Il y a trop de main-d’œuvre disponible et pas assez d’emplois pour tout le monde, c’est pour cela qu’il faut donner la priorité d’embauche aux Français »

Une main-d’œuvre trop importante ? Et pourtant, toute une série de secteurs n’arrivent pas à recruter à la hauteur de leurs besoins, à cause des problèmes d’information, de formation et de pénibilité non reconnue de certains métiers, ainsi que du versement de salaires trop faibles. Ainsi, 40% des bassins d’emploi connaissent des difficultés de recrutement quand…

Idée fausse n°5 : « La peine de mort pour les crimes les plus graves est une solution qui dissuade les gens de les commettre »

Le supposé caractère dissuasif de la peine de mort est un argument éculé, démenti par les faits. Dans les chiffres, il n’est même pas avéré. Ainsi, aux Etats-Unis, actuellement, le taux d’homicides moyen est de 5,71 pour 100 000 habitants pour les Etats recourant à la peine de mort, et de 4,02 pour 100 000 habitants dans…