Racisme et antisémitisme

La LDH mène un combat quotidien contre toutes les formes de racisme et de discrimination. Elle refuse d’enfermer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme dans quelque démarche communautaire que ce soit : si chaque forme de racisme est spécifique, toutes les victimes se valent et la réponse doit être universelle face à un mal universel.

Non à l’expulsion des Roms

Communiqué de la section LDH de Boulogne-sur-Mer, de la fédération LDH du Pas-de-Calais et du comité régional LDH Nord-Pas-de-Calais

La Déclaration universelle des droits de l’Homme serait-elle devenue un simple chiffon de papier pour nos gouvernants et nos responsables politiques ? On peut se le demander en voyant actuellement se multiplier des opérations « coups de poing » très ciblées, visant tout particulièrement des populations démunies dont ils jugent la présence indésirable sur le territoire national.

SNCF : appel à délation contre les Roumains

Communiqué LDH Toulouse

La Section de Toulouse de la Ligue des droits de l’Homme a pris connaissance avec stupéfaction d’une note diffusée par la Direction de la SNCF sous le titre « Info Sûreté », datée du 25 janvier 2010, selon laquelle « des soucis ont été rencontrés avec des Roumains », poursuivant part la mention « En effet, de nombreux vols de bagages ont été constatés » et indiquant pour finir que « tous les faits de roumains doivent signalés au PCNS ».

Alerte sur les expulsions locatives et le sort des familles rroms

Communiqué commun

Les associations signataires dénoncent la reprise des expulsions des familles rroms et demandent l’extension de la trêve hivernale à toutes les formes d’habitats précaires y compris les bidonvilles et l’organisation d’une table ronde réunissant les partenaires concernés pour trouver des solutions dignes et durables et améliorer le sort de ces familles.

Non-assistance à personnes en danger à la porte d’Aix à Marseille

Communiqué de la fédération Paca de la LDH

Depuis plusieurs jours des femmes, des enfants, vivent dans des conditions d’hygiène, de santé, d’insécurité insoutenable au coeur de la ville de Marseille, sous les fenêtres du conseil régional dans l’indifférence totale des autorités parce que ce sont des Rroms. Il faut faire connaître cette situation intolérable au pays dit des droits de l’Homme.