Racisme et antisémitisme

La LDH mène un combat quotidien contre toutes les formes de racisme et de discrimination. Elle refuse d’enfermer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme dans quelque démarche communautaire que ce soit : si chaque forme de racisme est spécifique, toutes les victimes se valent et la réponse doit être universelle face à un mal universel.

Quand le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme confond antisémitisme et soutien à la politique du gouvernement israélien

Communiqué LDH. La procédure engagée contre monsieur le maire de Stains par le préfet en raison de l’apposition d’une banderole réclamant la libération du dirigeant palestinien Marwan Barghouti sur le bâtiment de la mairie, a amené le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVA) à intervenir dans cette procédure et même à déposer une plainte pour incitation à la haine raciale et apologie du terrorisme contre cet élu.

« Trop, c’est trop ! » – Combattre l’antisémitisme et sanctionner la politique israélienne

Ayant accueilli des Juifs victimes de l’antisémitisme et des survivants du génocide perpétré par les nazis, l’Etat d’Israël a le droit de vivre en paix et de voir ses frontières reconnues. A cet égard, nous restons fidèles à la double exigence affirmée par Pierre Vidal-Naquet au lendemain de la guerre de 1967 : défendre l’existence de…

Unité pour les droits en Palestine, unité contre l’antisémitisme

Communiqué LDH.
Une fois encore, l’interdiction d’une manifestation de solidarité avec Gaza a favorisé les conditions de la violence ; une fois encore, des groupes de casseurs ont su profiter de cette interdiction pour surfer sur la tension, provoquer des violences, violences ponctuées de slogans, gestes et chants au caractère nettement antisémite.

Face à la violence et la haine…

La Ligue des droits de l’Homme s’incline devant la mémoire des victimes de l’attentat meurtrier commis au musée juif de Bruxelles. Ce drame combine l’odieux de l’antisémitisme et l’horreur d’une stratégie aussi tragique qu’insupportable. Avec sa part d’horreur, il alimente les inquiétudes les plus légitimes de l’opinion publique, comme les instrumentalisations les plus dangereuses.

Le Crif joue avec le feu

Tribune de Michel Tubiana, président d’honneur, publiée sur Mediapart le 16 janvier 2011

Le président du CRIF se targue d’avoir fait interdire une réunion sur invitations qui devait se tenir à l’Ecole Normale Supérieure autour des personnes poursuivies pour leur appel à boycotter les produits israéliens ou ceux issus des colonies mais estampillés, en toute illégalité, comme israéliens.