La LDH condamne les propos antisémites publiés en Algérie

Communiqué LDH

Un site Internet proche de certains milieux militaires du pouvoir en Algérie a reproduit, au prétexte de « patriotisme », des propos antisémites inacceptables. Il s’en est pris à l’historien Benjamin Stora, écrivant par exemple que « le peuple algérien refuse d’emprunter ce même chemin tracé par Benjamin Stora, ses semblables et ses aïeux. Ceux-là mêmes qui furent à l’origine de la prise d’Alger, les Bacri et les Busnach – commerçants véreux convoitant l’immense trésor de la Régence pour leurs maîtres, les Rotschild, les Seillière et les Schneider ». Ce qui est une manière de stigmatiser cet historien originaire d’une famille juive de Constantine, dont les travaux sont particulièrement appréciés en Algérie et ont grandement contribué à mettre en lumière l’injustice et la violence de la colonisation française, en alléguant son appartenance à un groupe ethnique maléfique.

Dans un contexte où les droits de l’Homme et particulièrement les libertés publiques : expression, association, presse… en Algérie sont systématiquement violées par un pouvoir autoritaire, ces propos n’ont provoqué ni l’indignation des plus hautes autorités de ce pays, ni celle des personnalités marquantes de la société.

La LDH (Ligue des droits de l’Homme) française est scandalisée par ces propos qu’elle condamne de la manière la plus ferme et la plus résolue. La LDH assure Benjamin Stora de son entière solidarité.

Paris, le 10 janvier 2023

Télécharger le communiqué “La LDH condamne les propos antisémites publiés en Algérie” en format PDF


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.