ONU : Protéger les droits de l’homme en luttant contre l’antisémitisme – Ne pas adopter de définition controversée

Lettre ouverte de 104 organisations, dont la LDH, adressée à M. Guterres, secrétaire général des Nations unies, et M. Moratinos, secrétaire général adjoint des Nations unies

Les groupes de défense des droits de l’Homme et d’autres groupes de la société civile exhortent les Nations unies à respecter les droits de l’Homme dans la lutte contre l’antisémitisme

Les Nations unies devraient respecter les droits de l’Homme dans leurs efforts pour combattre l’antisémitisme, ont déclaré 60 organisations de défense des droits de l’Homme et des droits civils, dont Human Rights Watch, dans une lettre ouverte au Secrétaire général António Guterres et au Haut Représentant pour l’Alliance des civilisations de l’ONU Miguel Ángel Moratinos.

Les groupes ont déclaré que l’antisémitisme était pernicieux, qu’il causait un réel préjudice aux communautés juives du monde entier et qu’il nécessitait une action significative pour le combattre. Toutefois, les dirigeants de l’ONU doivent veiller à ce que leurs efforts de lutte contre l’antisémitisme “n’aient pas pour effet d’encourager ou de soutenir des politiques et des lois qui portent atteinte aux droits de l’Homme fondamentaux, y compris le droit de s’exprimer et de s’organiser en faveur des droits des Palestiniens et de critiquer les politiques du gouvernement israélien”, ont déclaré les groupes. Les groupes ont exhorté les Nations unies à ne pas approuver ou adopter la définition de travail de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA). Cette définition a été utilisée à tort pour qualifier d’antisémites certaines critiques des politiques du gouvernement israélien et/ou la défense des droits des Palestiniens. Ils ont noté qu’il existe au moins deux autres définitions qui, selon un certain nombre d’universitaires, sont moins susceptibles d’être utilisées à mauvais escient : la Déclaration de Jérusalem sur l’antisémitisme et le Document de Nexus.

Signataires :

Adalah: The Legal Center for Arab Minority Rights in Israel*, Addameer Prisoner Support and Human Rights Association, Al Mezan Center for Human Rights, Al-Haq, Law in the Service of Mankind, American Civil Liberties Union (ACLU), Amnesty International*, B’Tselem, Gisha – Legal Center for Freedom of Movement, Human Rights Watch, International Federation for Human Rights (FIDH), LDH (Ligue des droits de l’Homme), Palestinian Centre for Human Rights (PCHR), Physicians for Human Rights-Israel

Joined by:

11.11.11, 7amleh – The Arab Center for Social Media Advancement, A Different Jewish Voice (Netherlands)*, Academia for Equality*, Africa4Palestine (AFP), American Friends Service Committee, American Humanist Association*, American Muslims for Palestine (AMP)*, Americans for Peace Now*, Arab Canadian Lawyers Association*, Association “Pour Jérusalem”, Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine (AUDRIP), Association France Palestine Solidarité (AFPS), BDS Netherlands, Belgian Academics & Artists for Palestine (BAA4P), Bisan Center for Research and Development*, Breaking the Silence*, British Society for Middle Eastern Studies (BRISMES)*, Broederlijk Delen, Cairo Institute for Human Rights Studies (CIHRS)*, Canadian Friends Service Committee (Quakers)*, Canadians for Justice and Peace in the Middle East, Catholics for Justice and Peace in the Holy Land (CJPHL)*, CCFD-Terre Solidaire, Charity & Security Network*, CIDSE, CNCD-11.11.11, Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP), Combatants for Peace, Comhlamh Justice for Palestine, Defending Rights & Dissent*, Defense for Children International – Palestine, Democracy for the Arab World Now (DAWN), EuroMed Rights*, European Coordination of Committees and Associations for Palestine (ECCP)*, European Jews for a Just Peace, European Legal Support Center (ELSC), European Middle East Project (EuMEP), Finnish-Arab Friendship Society, Foundation for Middle East Peace (FMEP)*, Friends of Sabeel North America (FOSNA)*, gate48 – critical Israelis in the Netherlands*, Global Ministries of the Christian Church (Disciples of Christ) and United Church of Christ, Global Ministries of the United Methodist Church, Human Rights Defenders Fund (HRDF)*, IfNotNow*, Independent Australian Jewish Voices (IAJV)*, Independent Jewish Voices Canada, International Service for Human Rights (ISHR)*, Ireland-Palestine Solidarity Campaign (IPSC)*, Israeli Committee Against , House Demolitions (Finland), Israeli Committee Against House Demolitions (UK), Jahalin Solidarity*, Jewish Network for Palestine (UK), Jewish Voice for a Just Peace in the Middle East (Germany), Jewish Voice for Labour (JVL)*, Jewish Voice for Peace – Twin Cities*, Jewish Voice for Peace (JVP)*, Jews against the Occupation Australia*, Jews for Palestine-Ireland, Just Peace Advocates/Mouvement Pour Une Paix Juste*, Kairos Ireland, La Cimade (France), Law for Palestine*, Le Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO), Medico international, Mennonite Church Canada Palestine-Israel Network*, Middle East Peace Now*, Minnesota BDS Community*, Mouvement de la paix France, Nederlands Palestina Komitee, One Justice, Palestine Solidarity Campaign UK*, Palestinian NGOs Network (PNGO), Parents Against Child Detention (PACD), Pax Christi USA, Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, Presbyterian Church (USA), Project South*, Promise Institute for Human Rights*, Sadaka – The Ireland-Palestine Alliance*, The Rights Forum, Trinity College Dublin BDS*, Tzedek Collective*, Une Autre Voix Juive (France), Union Juive Française pour la Paix (UJFP), United Jewish People’s Order of Canada, United Network for Justice and Peace in Palestine and Israel (UNJPPI)*, University Network for Human Rights, Women Against Military Madness (WAMM)*, Women in Black (Vienna)

Télécharger la lettre ouverte en pdf.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.