Partout dans le monde

Dans un monde où les atteintes aux libertés sont courantes, la LDH dénonce le recours à la terreur, les crimes contre l’humanité, la répression brutale des mouvements sociaux et des dites « minorités », les violations massives et délibérées des populations civiles. Avec la fédération internationale des droits de l’Homme, FIDH, avec l’association européenne des droits de l’Homme, AEDH, avec le réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme, REMDH, la LDH est solidaire des victimes d’atteintes à tous les droits.

Tunisie : Le harcèlement judiciaire à l’encontre des journalistes se poursuit

Le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) et l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un programme conjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), expriment leur profonde inquiétude suite à la poursuite des actes de harcèlement judiciaire à l’encontre des journalistes indépendants en Tunisie.

Mépris des autorités françaises pour les décisions du juge européen

Communiqué commun

Les signataires du présent communiqué dénoncent avec la plus grande fermeté le fait que les autorités françaises, le 24 décembre 2009 dans l’après midi, soient passées outre la décision prise par la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) qui avait décidé qu’il convenait de ne pas expulser Monsieur Ferchichi, de nationalité tunisienne, vers le Sénégal jusqu’à ce que le gouvernement français informe la Cour des garanties concernant le non renvoi du requérant du Sénégal vers la Tunisie.

Tunisie : Une nouvelle campagne de diffamation aux accents d’incitation à la haine et à la violence à l’encontre de défenseurs

Communiqué commun

Onze organisations de défense des droits de l’Homme expriment aujourd’hui leurs plus vives préoccupations quant aux menaces que fait peser une campagne de diffamation menée par un hebdomadaire tunisien sur plusieurs défenseurs dénonçant les atteintes aux libertés fondamentales en Tunisie.

Malgré les tentatives d’intimidation policières, réunion du groupe REMDH-Solidarité à Tunis

Communiqué

À l’initiative du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH), une délégation de représentants de la société civile européenne s’est rendue en Tunisie du 13 au 15 novembre afin de participer à une série de rencontres avec les représentants des organisations autonomes de défense des droits de l’Homme.

Territoires palestiniens : Colonisation, Mur, blocus de la bande de Gaza… Non à l’enfermement !

Samedi 28 novembre : une pyramide des produits interdits dans Gaza. Une initiative de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine.

Un an après l’attaque israélienne de l’hiver 2008/2009, les citoyens français sont invités à manifester leur solidarité avec la population de la bande de Gaza en apportant sur la place publique un ou des emballages vides en notant le nom d’un produit1 pour réaliser une pyramide des produits interdits d’entrée par l’armée israélienne et se mobiliser contre l’enfermement des Territoires palestiniens, à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

Tunisie : Mise à exécution des menaces présidentielles à l’encontre de journalistes indépendants

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un programme conjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), et le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) expriment leur plus vive inquiétude suite aux actes de harcèlement à l’encontre des journalistes tunisiens MM. Taoufik Ben Brik, Slim Boukhdir et Mouldi Zouabi.

Le Maroc a besoin de vérité et de libertés

Le caricaturiste marocain Khalid Gueddar passe en jugement à Casablanca vendredi 23 octobre pour « manquement au respect dû à la famille royale » en raison de ses dessins publiés dans le quotidien marocain Akhbar Al-Youm. Ces poursuites interviennent peu après l’interdiction de sortie du territoire marocain, le 15 octobre, de deux ressortissantes marocaines, Ibtissame Lachgar et Zineb el-Rhazoui, membres du Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (Mali). Enfin, au moment où la monarchie marocaine multiplie les obstacles au déroulement de l’enquête visant à établir la vérité sur l’assassinat de Mehdi Ben Barka, la Ligue des droits de l’Homme appelle également au rassemblement organisé pour le 44e anniversaire de son enlèvement.

L’année de la Turquie en France

Communiqué du collectif pour les droits de l’Homme en Turquie

Du 1er juillet 2009 au 31 mars 2010 saison de la Turquie en France – des centaines d’événements ont été prévus pour faire connaître dans
notre pays la vitalité et la diversité de la Turquie dans les domaines
artistiques, intellectuels, économiques et technologiques.
Le Collectif pour les droits de l’homme en Turquie ne peut que se
réjouir d’un effort de connaissance mutuelle et d’échange entre la
Turquie et la France, qui contribuera ainsi à changer les préjugés à l’égard de la société turque, et également à l’égard des personnes originaires de Turquie en France. Cependant, le Collectif tient à rappeler que les violations des droits civils et politiques et les atteintes aux droits
culturels, économiques et sociaux sont nombreuses dans ce pays.

Maghreb des luttes sociales de Gafsa (Tunisie) à Sidi Ifni (Maroc) : appel à rassemblement le 6 juin 2009

Communiqué du collectif Maghreb Solidarité

Les populations de Gafsa (au sud-ouest de la Tu­nisie) et de Sidi Ifni (sud-est du Maroc) demandent la libération de tous les détenus des mouvements sociaux de Gafsa et Sidi Ifni, la reconnaissance de leurs droits à vivre digne­ment et à travailler dans leurs régions, l’arrêt de la répression et le respect des libertés fondamentales. C’est pour relayer leurs luttes que le collectif Maghreb Solidarité appelle à un rassemblement le samedi 6 juin 2009 de 15h à 19h, devant La Fontaine des Innocents à Paris (75001, métro : les Halles)

Le ministre des Affaires étrangères de la France ne doit pas recevoir Avigdor Lieberman, son homologue israélien

Communiqué de la LDH

En recevant officiellement son homologue israélien Avigdor Lieberman au Quai d’Orsay, le ministre français des Affaires étrangères apporterait une caution aux positions inacceptables d’un ministre extrémiste qui a mené sa campagne électorale avec des slogans racistes et extrêmement violents à l’égard des Palestiniens.

La LDH appelle à manifester samedi 24 janvier pour les droits des Palestiniens

Les bombardements de Gaza ont cessé. Mais le blocus demeure. Demeure aussi une situation humanitaire intolérable pour un million et demi de Gazaouis enfermés dans la « plus grande prison du monde ». Demeure enfin l’injustice faite aux Palestiniens, dont seule la réparation rendra possible la paix sûre et durable entre les deux peuples.