Partout dans le monde

Dans un monde où les atteintes aux libertés sont courantes, la LDH dénonce le recours à la terreur, les crimes contre l’humanité, la répression brutale des mouvements sociaux et des dites « minorités », les violations massives et délibérées des populations civiles. Avec la fédération internationale des droits de l’Homme, FIDH, avec l’association européenne des droits de l’Homme, AEDH, avec le réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme, REMDH, la LDH est solidaire des victimes d’atteintes à tous les droits.

Israël – TPO: Hostilité continue à l’égard des organisations de défense des droits humains

Communiqué EuroMed Droits. Aujourd’hui, le 7 juin 2016, le « projet de loi sur la transparence des ONG », actuellement en discussion au Parlement israélien, est susceptible d’être soumis à une dernière lecture. Il ne s’agit que d’une mesure parmi tant d’autres prises à l’encontre des droits humains et des organisations de la société civile en Israël et dans les territoires palestiniens occupés (TPO).

Au lendemain du voyage de F. Hollande en Egypte, de nouveaux défenseurs des droits humains poursuivis

Communiqué commun. Amnesty International France, EuroMed Droits, la FIDH, Human Rights Watch et la LDH dénoncent la recrudescence de la répression contre les défenseurs des droits humains en Egypte et le risque de disparition du mouvement des droits humains indépendant dans un futur proche, si la communauté internationale ne se mobilise pas fortement.

Lettre à Federica Mogherini : il faut empêcher les attaques à l’encontre des défenseurs des droits de l’Homme

[Lettre ouverte] Le 28 mars 2016, à l’occasion d’une conférence organisée à Jérusalem dans laquelle intervenait le représentant de l’Union européenne à Tel-Aviv, des ministres israéliens ont directement menacé les membres du mouvement BDS. Un affront de plus dans un climat où défenseurs des droits de l’Homme palestiniens et israéliens sont de plus en plus menacés. La Plateforme Palestine demande à Federica Mogherini une réaction ferme.