Partout dans le monde

Dans un monde où les atteintes aux libertés sont courantes, la LDH dénonce le recours à la terreur, les crimes contre l’humanité, la répression brutale des mouvements sociaux et des dites « minorités », les violations massives et délibérées des populations civiles. Avec la fédération internationale des droits de l’Homme, FIDH, avec l’association européenne des droits de l’Homme, AEDH, avec le réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme, REMDH, la LDH est solidaire des victimes d’atteintes à tous les droits.

Publication d’un rapport de la FIDH et de la LDH : « Condamnation de Khaled Ben Saïd : Une victoire contre l’impunité en Tunisie »

Communiqué commun Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et la Ligue des droits de l’Homme (LDH)

A l’occasion du 23ème anniversaire de l’arrivée au pouvoir du Président Ben Ali, la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et la Ligue des droits de l’Homme (LDH) publient un rapport sur l’affaire Khaled Ben Saïd, ancien vice Consul de Tunisie en France condamné définitivement par défaut le 24 septembre dernier à Nancy à douze années de réclusion criminelle pour avoir ordonné des actes de torture à l’encontre de Mme Gharbi, les 11 et 12 octobre 1996, alors qu’il était commissaire de police à Jendouba, en Tunisie. La Cour d’assises de Nancy a aggravé ainsi la peine de huit années d’emprisonnement prononcée en première instance par la Cour d’assises de Strasbourg, le 15 décembre 2008.

Syrie : une prison pour les militants

A l’initiative de la FIDH, appel au Président de la République française Nicolas Sarkozy

Le 14 octobre 2010, date anniversaire de l’arrestation de l’avocat et défenseur des droits de l’Homme syrien Haytham Al-Maleh, plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme et personnalités lancent un appel au président de la République française afin qu’il intervienne en faveur de la libération des défenseurs et opposants politiques incarcérés en Syrie.

Le déshonneur des autorités marocaines

Communiqué commun REMDH / FIDH / LDH / FTCR / CLRDHT / Plateforme Euromed

Les autorités marocaines viennent de refouler M. Kamel Jendoubi, président du Réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme sans aucun motif officiel. M Kamel Jendoubi bénéficie de la double nationalité, française et tunisienne, et tout laisse à croire que le gouvernement marocain a ainsi répondu aux injonctions du régime tunisien.

Condamnation en appel d’un diplomate tortionnaire tunisien

Peine aggravée à l’encontre de l’ancien Vice Consul tunisien

Dans une décision historique rendue le 24 septembre, la Cour d’assises de Meurthe et Moselle a condamné en appel Khaled Ben Saïd à 12 années de réclusion criminelle pour avoir ordonné des actes de torture à l’encontre de Mme Gharbi, les 11 et 12 octobre 1996, dans le commissariat de Jendouba, en Tunisie. Elle a aggravé ainsi la peine prononcée en première instance par la Cour d’assises du Bas-Rhin, le 15 décembre 2008.

Pour la suspension de l’accord d’association entre l’UE et Israël et la levée totale du blocus

Communiqué de presse Coordination Sud – Plate-forme des ONG françaises pour la Palestine

Lundi dernier, 31 mai 2010, les commandos de la marine israélienne ont donné l’assaut à la flottille humanitaire visant à briser le blocus de Gaza. Coordination Sud, dont de nombreuses ONG membres œuvrent dans la zone, condamne cet assaut meurtrier et demande à la France et à l’UE de suspendre l’accord d’association avec Israël et d’exiger la levée totale du blocus.

Le REMDH condamne l’attaque navale israélienne contre la flotte « Gaza Freedom Flotilla »

Communiqué REMDH

Le convoi d’aide internationale, qui incluait des députés israéliens et allemands, des défenseurs des droits de l’Homme, des écrivains, des scientifiques, des journalistes originaires de Norvège, de Suède, de Bulgarie et de France, a fait l’objet d’une violence sans précédents. L’armée israélienne a intercepté la flotte dans les eaux internationales et a agi illégalement en prenant violemment et injustement pour cible des civils.

Le défi de la vérité, l’absurdité du bouclage

Communiqué FIDH

L’assaut par les forces israéliennes d’un convoi d’aide internationale visant à apporter de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza a provoqué l’indignation sans précédent de la communauté internationale. Tant la gravité de ces événements que l’ampleur de l’indignation qu’ils suscitent soulignent l’urgence d’une enquête rapide, indépendante, effective et impartiale.