Salah Hamouri : la fin d’une bien trop longue détention arbitraire

Communiqué LDH

La Ligue des droits de l’Homme se réjouit de la libération dimanche 30 septembre 2018 de Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, incarcéré arbitrairement depuis le mois d’août 2017 par simple décision des autorités administratives israéliennes.

Elle déplore que les protestations internationales soient restées aussi longtemps sans effet, le gouvernement israélien ayant poursuivi dans la voie de l’injustice la plus absolue en maintenant en prison ce défenseur des droits des Palestiniens et ce sans autre raison que celle d’un pouvoir discrétionnaire.

Elle dénonce ces violations régulières du droit international. Une fois de plus, ce système de détention administrative qui bafoue le droit des détenus à un procès équitable, garanti par l’article 14 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), a été utilisé impunément par le gouvernement israélien pour faire taire toute opposition démocratique.

La LDH partage aujourd’hui avec son épouse française, sa famille et tous ses soutiens, la joie de cette liberté enfin retrouvée.

Paris, le 1er octobre 2018

Share This