Partout dans le monde

Dans un monde où les atteintes aux libertés sont courantes, la LDH dénonce le recours à la terreur, les crimes contre l’humanité, la répression brutale des mouvements sociaux et des dites « minorités », les violations massives et délibérées des populations civiles. Avec la fédération internationale des droits de l’Homme, FIDH, avec l’association européenne des droits de l’Homme, AEDH, avec le réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme, REMDH, la LDH est solidaire des victimes d’atteintes à tous les droits.

Tian’anmen, 1989-2009

Un hommage à l’ensemble des personnes tuées pendant les événements de 1989 et aux personnes encore incarcérées sur la place Tian’anmen de Pékin.

Le 3 juin de 19h à 21h : Veillée sur le parvis des droits de l’homme du Trocadéro à Paris

Le 4 juin de 19h à minuit : Soirée d’anniversaire, Maison des Métallos à Paris

Semaine de la Birmanie (à Paris, du 27 au 30 mai 2009)

Le mois de mai est porteur de sens concernant la Birmanie, qu’il s’agisse de la tragédie qui se déroule en ce moment avec l’arrestation d’Aung San Suu Kyi, que du triste anniversaire du cyclone Nargis et de ses 140 000 victimes. C’est pour sensibiliser le public au contexte politique et social critique de ce pays que l’association Info Birmanie organise, à Paris, du 27 au 30 mai 2009, la « Semaine de la Birmanie ».

Pour la libération inconditionnelle d’Aung San Suu Kyi

Appel signé par la communauté birmane de France, Info Birmanie, la FIDH, RSF, Amnesty International, l’Acat, Femmes solidaires, l’Alliance des femmes pour la démocratie

Ces associations appellent à une manifestation ce lundi 18 mai 2009, de 13h30 à 15h30, place du Brocard (devant l’ambassade birmane), rue de Courcelles à Paris 18e (M° Courcelles, ligne 2), pour appeler à la libération immédiate et inconditionnelle d’Aung San Suu Kyi ainsi que de tous les prisonniers politiques birmans.

Iran : Fermeture de la seule ONG indépendante de défense des droits de l’Homme

Communiqué de la FIDH

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, programme conjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), condamne vivement la fermeture de la seule organisation non gouvernementale indépendante de défense des droits de l’’Homme en Iran, le Centre des défenseurs des droits de l’’Homme (Defenders of Human Rights Center – DHRC).