Discriminations

La LDH combat toutes les discriminations en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre, recourant si nécessaire à l’action judiciaire. Comme pour le Pacs, se réjouit de l’égal accès au mariage et milite pour la pleine adoption. Elle agit pour l’égalité des sexualités et contre l’homophobie. Elle considère la laïcité comme le socle des valeurs communes qui transcendent les appartenances individuelles ou collectives.

La fin des contrôles d’identité abusifs et discriminatoires entre les mains des juges de la cour de cassation puis des sénateurs

Communiqué commun. C’est une coïncidence qui fait mouche pour tous ceux qui questionnent la pratique des contrôles d’identité. Alors que la Cour de cassation statuera sur le jugement rendu le 24 juin 2015 – qui condamna l’État pour faute lourde dans cinq cas de contrôle au faciès sur treize –, les sénateurs commenceront une nouvelle session de débats relatifs au projet de loi Égalité et Citoyenneté.

La discrimination pour précarité sociale : 21e critère de discrimination

Communiqué commun. Ce mardi 14 juin 2016, l’Assemblée nationale vient de voter la proposition de loi instaurant un 21e critère de discrimination, celui de la discrimination pour « particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique, apparente ou connue de son auteur ». Le texte adopté est identique à celui voté à l’unanimité en juin 2015 par le Sénat.

Contrôles d’identité abusifs et discriminatoires : les observations du Défenseur des droits doivent aboutir à une réforme en profondeur des contrôles d’identité

Communiqué commun. Les huit organisations signataires se réjouissent des observations que le Défenseur des droits vient de rendre publiques le 9 février. Elles constituent une contribution essentielle au débat sur les contrôles d’identité en affirmant clairement que, pour respecter ses obligations en matière de droits humains, la France doit en réformer le régime.

Le maire de Wissous, shérif de Wissous-Plage

Communiqué LDH.
Le samedi 5 juillet 2014, M. Richard Trinquier, maire de Wissous, accompagné d’employés municipaux, a interdit l’accès de Wissous-Plage, lieu public, à deux femmes, au seul motif qu’elles portaient un voile. Fort d’un article du règlement intérieur de l’espace de loisirs Wissous-Plage, interdisant l’accès à toute personne portant un signe religieux. Les enfants qui les accompagnaient ont dû, eux aussi, rebrousser chemin et renoncer aux jeux, au sable et sans doute à une partie de leur enfance.

Marche des fiertés 2014 : face à l’ordre moral…

Communiqué LDH.
La Ligue des droits de l’Homme apporte son soutien à la Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans, qui se tiendra, le 28 juin 2014, à Paris. A l’heure où l’ordre moral et patriarcal relève la tête, elle invite chacune et chacun à y participer pour affirmer, ensemble, le refus de l’homophobie, de la haine, de la violence, des discriminations dont sont victimes les femmes et les hommes en raison de leur orientation sexuelle.

Non aux discriminations au travail

Lutter contre les discriminations au travail, maintien ou accès au travail pour les aidants informels Un programme soutenu par le Fond Social Européen « Actions innovantes transnationales »   Les constats de départ La LDH travaille sur la lutte contre les discriminations et sur les Desc (Droits économiques sociaux et culturels) en engageant des actions…