Discriminations

La LDH combat toutes les discriminations en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre, recourant si nécessaire à l’action judiciaire. Comme pour le Pacs, se réjouit de l’égal accès au mariage et milite pour la pleine adoption. Elle agit pour l’égalité des sexualités et contre l’homophobie. Elle considère la laïcité comme le socle des valeurs communes qui transcendent les appartenances individuelles ou collectives.

Bidonvilles, campements précaires et squats sans alternatives dignes et durables : la situation s’aggrave en France

Communiqué du collectif Romeurope dont la LDH est membre

L’ensemble des associations et collectifs membres du CNDH Romeurope s’est réuni pendant deux jours à Marseille. Lors de cette rencontre, le tour d’horizon des situations locales a révélé une disparité de traitements entre les différentes régions et départements dans le volet préventif de la circulaire du 26 août 2012. Il a également mis en avant l’absence de politique globale et de pilotage national à destination de ces migrants en situation de très grande précarité, pour une grande majorité, mais non exclusivement, des ressortissants communautaires.

Sang préjugé, je donne pour l’égalité

Communiqué LDH

La LDH et le collectif Tous receveurs tous donneurs appellent le gouvernement à respecter son engagement d’abroger les dispositions de l’arrêté du 12 janvier 2009, aux termes desquelles les hommes ayant eu des relations homosexuelles (HSH) sont exclus de manière permanente du don du sang.

L’oubli du genre humain

Communiqué LDH

Certains représentants du peuple français s’inquiètent des dangers qu’encourt celui-ci, menacé selon eux par la tentation de la polygamie, voire de la zoophilie qui suivraient immanquablement l’autorisation du mariage homosexuel. Serait ainsi grande ouverte la porte à toutes les dépravations.

La FFF fait-elle du blanchissement de joueurs ?

Communiqué LDH

Les faits de discriminations révélés par le site Mediapart, s’ils sont avérés, sont graves. Ils corroborent le sentiment que la Fédération française de football (FFF) contourne la loi, se comporte comme une puissance indépendante qui agit selon son propre règlement. La FFF considère que sa puissance et son statut lui donnent la possibilité de créer son propre droit.

Ivan, 4 ans, interdit d’école à Levallois ?

Communiqué LDH

Ivan est né en 2007 et vit à Levallois depuis juin 2010. Sa mère, bulgare, citoyenne européenne, travaille en toute légalité dans la ville.
Malgré des courriers répétés depuis août 2010 demandant qu’Ivan bénéficie des mêmes droits que les autres enfants, malgré l’intervention de voisins et citoyens levalloisiens, la municipalité s’obstine à refuser sa scolarisation.

La discrimination des travailleurs frontaliers, un « remède » inadmissible et intolérable contre la crise

L’AEDH, avec la Ligue des droits de l’Homme du Luxembourg, ALOS-LDH, et la Ligue française des droits de l’Homme, LDH, soutiennent les initiatives des organisations syndicales et associatives visant à dénoncer les modifications législatives qui introduisent une séparation de fait entre les travailleurs résidents et les travailleurs frontaliers au Grand-Duché de Luxembourg.

Téléchargez le communiqué

C’est la rentrée du foot…Partout et pour tous ?

Communiqué LDH

Les premiers jours de septembre, c’est le retour des enfants à la maison, à l’école. Dans la vie sociale, c’est un classique moment périodique. Et c’est le début d’une nouvelle année de pratiques concrètes, en particulier sportives. Partout et pour tous ? Non, car il est à craindre que sur les terrains de football ou devraient évoluer tous les enfants qui le désirent, ce ne sera pas le cas.

Rapport alternatif de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) à propos des dix-septième, dix-huitième et dix-neuvième rapports périodiques de la France

Rapport présenté les 11 et 12 août 2010 à Genève devant le comité pour l’élimination de la discrimination raciale.

L’examen des dix-septième à dix-neuvième rapports périodiques de la France par votre Comité s’effectue dans un contexte français de crise sociale et d’inflation sécuritaire sans précédent, où l’on voit ressurgir la tentation xénophobe jusqu’au sommet du pouvoir politique.