Discriminations

La LDH combat toutes les discriminations en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre, recourant si nécessaire à l’action judiciaire. Comme pour le Pacs, se réjouit de l’égal accès au mariage et milite pour la pleine adoption. Elle agit pour l’égalité des sexualités et contre l’homophobie. Elle considère la laïcité comme le socle des valeurs communes qui transcendent les appartenances individuelles ou collectives.

La discrimination pour précarité sociale : 21e critère de discrimination

Communiqué commun. Ce mardi 14 juin 2016, l’Assemblée nationale vient de voter la proposition de loi instaurant un 21e critère de discrimination, celui de la discrimination pour « particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique, apparente ou connue de son auteur ». Le texte adopté est identique à celui voté à l’unanimité en juin 2015 par le Sénat.

Contrôles d’identité abusifs et discriminatoires : les observations du Défenseur des droits doivent aboutir à une réforme en profondeur des contrôles d’identité

Communiqué commun. Les huit organisations signataires se réjouissent des observations que le Défenseur des droits vient de rendre publiques le 9 février. Elles constituent une contribution essentielle au débat sur les contrôles d’identité en affirmant clairement que, pour respecter ses obligations en matière de droits humains, la France doit en réformer le régime.

Le maire de Wissous, shérif de Wissous-Plage

Communiqué LDH.
Le samedi 5 juillet 2014, M. Richard Trinquier, maire de Wissous, accompagné d’employés municipaux, a interdit l’accès de Wissous-Plage, lieu public, à deux femmes, au seul motif qu’elles portaient un voile. Fort d’un article du règlement intérieur de l’espace de loisirs Wissous-Plage, interdisant l’accès à toute personne portant un signe religieux. Les enfants qui les accompagnaient ont dû, eux aussi, rebrousser chemin et renoncer aux jeux, au sable et sans doute à une partie de leur enfance.

Marche des fiertés 2014 : face à l’ordre moral…

Communiqué LDH.
La Ligue des droits de l’Homme apporte son soutien à la Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans, qui se tiendra, le 28 juin 2014, à Paris. A l’heure où l’ordre moral et patriarcal relève la tête, elle invite chacune et chacun à y participer pour affirmer, ensemble, le refus de l’homophobie, de la haine, de la violence, des discriminations dont sont victimes les femmes et les hommes en raison de leur orientation sexuelle.

Non aux discriminations au travail

Lutter contre les discriminations au travail, maintien ou accès au travail pour les aidants informels Un programme soutenu par le Fond Social Européen « Actions innovantes transnationales »   Les constats de départ La LDH travaille sur la lutte contre les discriminations et sur les Desc (Droits économiques sociaux et culturels) en engageant des actions…

Après la rencontre avec le président de la République, LDH, Licra, Mrap et SOS Racisme entendent poursuivre leurs efforts communs

Communiqué conjoint LDH, Licra, Mrap, SOS Racisme

La Ligue des droits de l’Homme, la Licra, le Mrap et SOS Racisme ont été reçues ensemble, vendredi 14 mars, par le président de la République ; les associations, qui partagent les valeurs universelles de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, se félicitent de cette rencontre de travail, une première dans l’histoire de la République. Elles ont d’emblée souligné la dégradation du contexte politique qui a vu se déchaîner une parole de haine dans le débat et l’espace public, et pointé le risque de voir cette parole légitimée par des forces politiques engagées contre les valeurs d’égalité, de liberté et de fraternité.

H&L 163 – Handicap : Pour une société inclusive

– Dossier, 4 pages.

L’Association
des paralysés
de France
milite depuis
quatre-vingts
ans pour la
construction
d’une société
inclusive,
ouverte aux
personnes
touchées
ou non par
le handicap.
Les outils clés
:
une politique
transversale,
l’accès à tous
pour tous,
l’égalité
des chances,
et la prise
en compte
des contraintes
spécifiques.

Guyane : des barrages policiers entravent l’accès aux droits

Communiqué commun, dont la LDH

Une requête en annulation déposée par huit associations

Deux barrages policiers permanents, véritables frontières internes, sont établis sur la seule route permettant l’accès à Cayenne, l’un à l’est, l’autre à l’ouest. Les personnes qui vivent le long des fleuves frontaliers (Oyapoque et Maroni), sans papiers ou françaises mais dépourvues de preuve de leur nationalité, sont ainsi privées de l’accès à la préfecture, à certains tribunaux, à plusieurs services hospitaliers et consultations spécialisées, à des formations professionnelles ou universitaires.

Les étrangers et les étrangères exclus des concours de l’enseignement privé

Communiqué commun, dont la LDH

Des associations et des syndicats contestent devant le Conseil d’État une discrimination inacceptable

Quelques jours avant la rentrée, le gouvernement a adopté, contre l’avis de plusieurs syndicats d’enseignants, un texte qui exclut à l’avenir de l’accès aux concours de l’enseignement privé les étrangers et les étrangères ressortissantes de pays situés hors de l’Union européenne.

Marche des fiertés 2013 : s’opposer à l’homophobie, garantir l’égalité des droits

Communiqué LDH

La Ligue des droits de l’Homme apporte son soutien à la Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans, qui se tiendra, le 29 juin 2013, à Paris. Elle invite chacune et chacun à y participer pour affirmer, ensemble, le refus de l’homophobie, de la haine, de la violence, des discriminations dont sont victimes les femmes et les hommes en raison de leur orientation sexuelle.

Foot pour tous ! La FFF rejoint le droit commun

Communiqué LDH

La Ligue des droits de l’Homme est particulièrement satisfaite d’apprendre que le sort des enfants d’étrangers souhaitant pratiquer le football devrait connaître des modifications positives. Ces enfants devraient en effet cesser de subir une discrimination absurde dans la délivrance d’une licence par la Fédération française de football (FFF) ou ses ligues régionales.