Contre l’homophobie, pour les droits bafoués des personnes LGBTI+ par des campagnes de haine et des zones de non-droit en Pologne

Pétition dont la LDH est signataire

En Pologne, le parti ultra-conservateur du PiS (Droit et Justice) cible les personnes LGBTI+ par le biais de campagnes haineuses.

Elles visent à instrumentaliser la question des droits LGBTI+ pour galvaniser son électorat conservateur ou radical, avec des conséquences désastreuses pour la communauté LGBTI+ polonaise en termes de sécurité, de droits, de statut sociétal et de qualité de vie globale.

Ces discours attisent la violence chez nombre d’homophobes, allant de la destruction d’un drapeau arc-en-ciel à Varsovie, à l’attaque des Marches des Fiertés dans les villes de province.

Encouragées par le gouvernement, le PiS et l’Église catholique, plus de 100 villes se revendiquent zones « sans idéologie LGBT ». En réaction, le Parlement européen a adopté jeudi 11 mars une résolution proclamant l’Union européenne « zone de liberté » pour les personnes LGBTI+. Le même jour, le PiS annonçait la préparation d’une loi qui interdirait à l’avenir l’adoption aux célibataires LGBT polonais.

Nous, citoyens et citoyennes européennes, considérant que cette situation constitue une violation des valeurs de l’Union Européenne, demandons à :

  • Emmanuel Macron, président de la République française,
  • Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères,
  • Clément Beaune, secrétaire d’État chargé des Affaires européennes,
  • aux député-e-s européen-ne-s,
  • Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne,
  • Terry Reintke et Marc Angel, coprésidents de l’intergroupe LGBT du Parlement européen,

de s’engager concrètement pour qu’au-delà d’une déclaration symbolique, l’Union européenne devienne réellement une « zone de liberté » pour les toutes les personnes LGBTI+, quels que soient les États et les pouvoirs.

Nous, citoyens et citoyennes européennes, appelons à une première étape de mobilisation pour le 17 mai, Journée mondiale de lutte contre les LGBTIphobies, et au-delà : 

– en signant cette pétition en tant qu’associations, citoyens et citoyennes européennes, en la diffusant pour alerter l’opinion publique et les médias sur la situation dramatique des personnes LGBTI+ en Pologne ;

– en prenant pour le 17 mai toute initiative (mails de condamnation, rassemblements, etc.) en direction de :

  • l’Ambassade de Pologne : paris.amb.info@msz.gov.pl
  • du consulat général de Lyon lyon.kg.sekretariat@msz.gov.pl
  • des consulats honoraires de
    • Montpellier : consulatpolognemtp@gmail.com
    • Nancy : consulat.nancy@numericable.fr
    • Nice : forkasiewicz@gmail.com
    • Rennes : conspolren@gmail.com
    • Troyes : konsulatrp.troyes@orange.fr
    • Tours : konsulatrp.tours@yahoo.fr

 

– en demandant aux villes jumelées avec des villes polonaises, d’envoyer à leurs partenaires un message pour l’arrêt de cette politique de haine et le respect des citoyen-ne-s LGBT+ ;

– en communicant l’organisation de vos initiatives à notre site solidaritepolognelgbti.org.

Share This