Partout dans le monde

Dans un monde où les atteintes aux libertés sont courantes, la LDH dénonce le recours à la terreur, les crimes contre l’humanité, la répression brutale des mouvements sociaux et des dites « minorités », les violations massives et délibérées des populations civiles. Avec la fédération internationale des droits de l’Homme, FIDH, avec l’association européenne des droits de l’Homme, AEDH, avec le réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme, REMDH, la LDH est solidaire des victimes d’atteintes à tous les droits.

Une avancée significative dans la garantie internationale des droits économiques, sociaux et culturels

Communiqué de la LDH

La Ligue des droits de l’Homme, co-fondatrice du Collectif français de soutien à l’adoption d’un Protocole facultatif au Pacte des Nations unies relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, se félicite vivement de l’adoption de ce protocole par l’Assemblée générale de l’ONU à l’occasion du soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

L’ancien vice consul tunisien en France, Khaled Ben Saïd, condamné pour torture par la Cour d’assises du Bas Rhin

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et la Ligue française des droits de l’Homme (LDH) se félicitent de la décision rendue le lundi 15 décembre 2008 par la Cour d’assises du Bas Rhin retenant la responsabilité pénale de Khaled Ben Saïd pour avoir donné l’instruction de commettre des crimes de torture et actes de barbarie sur la personne de la plaignante, Madame Gharbi. M. Ben Saïd a été condamné à la peine de huit années de réclusion criminelle.