Droits économiques, sociaux et culturels

La LDH fait de l’indivisibilité des droits une référence fondamentale de son engagement. Crise sociale et crise démocratique sont liées. Le combat pour les droits de l’Homme ne peut faire l’impasse de la garantie des droits les plus fondamentaux : droit aux soins de santé, à l’éducation, au logement, droit de vivre en famille, mais aussi droit au travail et du travail, qui demeure central pour la socialisation des individus.

Nuit solidaire pour le logement : l’appel des présidents du Collectif des associations unies

Appel des présidents du Collectif des associations unies pour une nouvelle politique publique du logement des personnes sans abri et mal logées, dont la LDH est membre, lu à l’occasion de la Nuit solidaire pour le logement, le 12 février 2015, en présence des présidents ou représentants des associations du Collectif.

17 octobre – Journée mondiale du refus de la misère

La lutte contre les préjugés est au cœur de la Journée mondiale du refus de la misère 2014.
A l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, un rassemblement citoyen est organisé le 17 octobre, au Trocadéro, de 17h à 19h, suivi d’une table ronde « Face à la crise : se résigner ou agir ? » au Conseil économique, social et environnemental, de 19h30 à 21h.