Droits économiques, sociaux et culturels

La LDH fait de l’indivisibilité des droits une référence fondamentale de son engagement. Crise sociale et crise démocratique sont liées. Le combat pour les droits de l’Homme ne peut faire l’impasse de la garantie des droits les plus fondamentaux : droit aux soins de santé, à l’éducation, au logement, droit de vivre en famille, mais aussi droit au travail et du travail, qui demeure central pour la socialisation des individus.

Face aux mensonges de l’extrême droite, le gouvernement doit soutenir les ABCD de l’égalité

Communiqué LDH

Des activistes d’extrême droite ont lancé une action nationale pour l’interdiction de l’étude du genre à l’école. Cette campagne est basée sur un mensonge. En effet, les programmes scolaires et notamment les ABCD de l’égalité contiennent, conformément au Code de l’éducation, des éléments pédagogiques combattant les archétypes sexistes et promouvant l’égalité entre les sexes.

18e université d’automne de la LDH « Jeunesses : quelles places dans la société ? »

Les 24 et 25 novembre 2012, à l’espace Reuilly, 21 rue Hénard, dans le 12e arrondissement de Paris.

Chaque année, lors de son université d’automne, la LDH se penche sur des questions profondément en lien avec les évolutions de nos sociétés. En 2012, cette université aura lieu les 24 et 25 novembre à Paris. Il s’agira d’interroger la place des jeunes dans notre pays et à l’échelle européenne, de voir dans quelle mesure les générations sont en passe de devenir une nouvelle clé de lecture des fractures centrales de la société française.

Les états générEux pour l’enfance s’adressent aux états généraux de l’enfance

Communiqué des Etats générEux pour l’enfance

Fort du succès remporté par le Cahier de doléances pour l’enfance préparé par plus de 80 organisations de parents, de professionnels et d’organismes spécialisés, fort également de la réussite, malgré des conditions météorologiques difficiles, du Forum Place de la Concorde, le 26 mai dernier, où de nombreuses personnalités lui ont apporté leur soutien, le collectif pour les états générEux pour l’enfance poursuit et intensifie sa mobilisation.

Suppression d’enseignements au lycée : la formation des citoyens en danger

Communiqué LDH

A la veille d’une nouvelle journée de grève des personnels de l’Éducation nationale pour attirer l’attention sur la détérioration de ce service public du fait des nombreuses suppressions de postes et de la diminution générale de ses moyens, la Ligue des droits de l’Homme met en garde, pour sa part, contre des mesures annoncées qui vont à l’encontre du rôle plus que jamais nécessaire de ce service public dans la formation des citoyens.

Quand le ministre réprime les enseignants « désobéisseurs », c’est le service public qui trinque

Communiqué de la LDH

Dans la discrétion de la période estivale, le ministère de l’Education règle ses comptes et cherche à juguler l’opposition très active depuis des mois contre la succession de réformes imposées au mépris des avis négatifs de la très grande majorité des parties prenantes du secteur éducatif.

Soutien à Erwan Redon, désobéisseur, résistant à la casse organisée du service public d’éducation ! Conférence de presse et rassemblement à Marseille le 10 juin.

Information de la fédération LDH des Bouches-du-Rhône

Erwan Redon, professeur des écoles à Marseille, fait partie des désobéisseurs, mouvement de résistance créé pour lutter contre la casse organisée du service public d’éducation. Aujourd’hui, il risque de perdre son emploi. La fédération LDH des Bouches-du-Rhône organise une conférence de presse à Marseille le mercredi 10 juin, à 11h, devant l’école des Convalescents, puis un rassemblement à 14h.

Pique-nique géant le dimanche 17 mai 2009 à Paris contre la suppression des Rased !

Appel de la Fédération nationale des associations des rééducateurs de l’Education nationale (Fnaren)

Après les 300 000 signatures de la pétition « Sauvons les rased.org », la Fnaren invite à un grand pique-nique ce dimanche 17 mai pour protester contre le démantèlement des Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased). Où ? Au champ de mars, face à l’Ecole militaire à Paris. Quand ? Rendez-vous est fixé à 11h. Une marche aura ensuite lieu à partir de 14h30 jusqu’à la rue de Grenelle.