Racisme et antisémitisme

La LDH mène un combat quotidien contre toutes les formes de racisme et de discrimination. Elle refuse d’enfermer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme dans quelque démarche communautaire que ce soit : si chaque forme de racisme est spécifique, toutes les victimes se valent et la réponse doit être universelle face à un mal universel.

Manifestation silencieuse du dimanche 25 mars

La LDH appelle à participer à la manifestation silencieuse du dimanche 25 mars avec le soutien et la participation de la FIDH, car il ne suffit pas proclamer son attachement à la République, Il faut en faire vivre les règles et combattre ces haines que certains, par cynisme ou par conviction, sèment tous les jours.

Communiqué LDH

Deux questions à propos de Claude Guéant et des « civilisations »

Communiqué de la LDH

Le ministre de l’Intérieur s’était jusqu’à présent limité à la stigmatisation des individus ou des origines. Chargé par Nicolas Sarkozy du rabattage des voix d’extrême droite, Claude Guéant vient de franchir une étape supplémentaire vers l’ignoble, dans les locaux de l’Assemblée nationale, devant des élus UMP et un groupuscule étudiant proche de la droite radicale.

Inculpation de Serge Guichard : quand le ridicule rejoint l’ignoble…

Communiqué LDH

Serge Guichard, président de l’Association de solidarité en Essonne avec les familles roumaines et roms, membre du réseau Romeurop, est assigné au pénal et risque de la prison ainsi qu’une amende pour avoir organisé, avec d’autres associations dont la LDH de l’Essonne et les familles Roms, un nettoyage complet du terrain au bidonville de Moulin Galant qu’elles habitent.

Cadre européen pour l’intégration des Roms : l’AEDH appelle l’Union européenne à renforcer sa position et à prendre en compte les violences faites aux Roms

Communiqué de l’AEDH

L’AEDH se réjouit du nouveau cadre pour l’intégration des Roms en Europe présenté par la Commission européenne le 5 Avril 2011, mais elle le juge insuffisant pour mettre fin aux discriminations faites aux populations Roms.
Tout en approuvant la plupart des propositions du nouveau cadre européen, l’AEDH considère que pour une réelle amélioration de la situation des Roms en Europe il est indispensable d’aller au-delà d’une vision uniquement économique et sociale et d’adopter une approche basée sur le respect des droits fondamentaux et de la dignité humaine.

La Ligue des droits de l’Homme soutient le Théâtre d’ici ou d’ailleurs et ses deux spectacles « Gadji » et « A ciel ouvert »

Le Théâtre d’ici ou d’ailleurs est une compagnie nantaise porteuse d’une forte dimension citoyenne qui présente deux spectacles autour des Roms et Gens du voyage. Le théâtre devient un espace citoyen de débats, de réflexions sur nos représentations, d’apprentissages et de rencontres…

Le Crif joue avec le feu

Tribune de Michel Tubiana, président d’honneur, publiée sur Mediapart le 16 janvier 2011

Le président du CRIF se targue d’avoir fait interdire une réunion sur invitations qui devait se tenir à l’Ecole Normale Supérieure autour des personnes poursuivies pour leur appel à boycotter les produits israéliens ou ceux issus des colonies mais estampillés, en toute illégalité, comme israéliens.

La Halde doit vivre

Communiqué du collectif SOS HALDE

Depuis juin 2010, 49 organisations syndicales et associations réunies dans le collectif « SOS HALDE » ont rejoint l’appel lancé par les membres du Comité consultatif de la HALDE. Ils ont dénoncé la disparition programmée de la HALDE. Leurs inquiétudes rejoignent celles exprimées par la totalité des membres du Comité consultatif, de sensibilités très diverses

Les Roms encore et toujours victimes de la politique française : Nouvelle plainte pour de multiples violations du droit communautaire

Communiqué commun

CCFD, Cimade, Fasti, Gisti, Hors la Rue, LDH, Mrap, Collectif Romeurope
Paris, le 26 octobre 2010

Depuis 2007, des centaines de citoyens européens originaires de Bulgarie et de Roumanie et, pour l’essentiel, d’origine rom, ont été expulsés par la France en violation de la réglementation de l’UE. Suite à la stigmatisation des Roms et à la médiatisation des expulsions de cet été, l’opinion publique et la Commission européenne semblaient s’être émues et inquiétées du sort réservé à ces citoyens européens.