Environnement

Pour la LDH, combattre les changements climatiques passe par la justice sociale ! Les décisions qui s’imposent en matière de préservation de l’environnement, dans des conditions assurant la santé et la vie humaines, ne peuvent être prises au détriment des droits socio-économiques, notamment des plus fragiles. Inversement, la protection des écosystèmes est la condition de l’exercice des droits de toutes et tous. C’est avec ces exigences écologiques que la LDH œuvre pour la justice sociale et l’accès à la justice climatique. De même, en lien avec les associations de protection de l’environnement, la LDH mène un travail d’identification des droits à caractère environnemental et participe aux mobilisations citoyennes, pour continuer à tenir son rôle de vigilance démocratique.

Pour le respect d’un environnement sain, les pollutions ne sont pas des fatalités

Communiqué LDH Saint-Nazaire/Nantes et pays nantais

A quelques jours du sommet de Copenhague de décembre 2009 sur l’Urgence climatique, justice sociale, les mouvements sociaux, organisations écologistes, politiques et scientifiques du monde entier appellent à une action urgente et radicale pour répondre à la crise écologique et sociale que nous subissons, considérant comme tout à fait insuffisantes les mesures mises en œuvre et prévues par les différents États.

Plus de 35 organisations rendent public un appel « pour le climat et la justice sociale »

Communiqué du collectif Urgence climatique justice sociale (UCJS)

Trente-cinq organisations ont décidé de s’engager conjointement pour organiser des initiatives communes et peser sur les décisions du sommet de Copenhague de décembre 2009. Elles considèrent que les mesures mises en œuvre et prévues par les différents États face au changement climatique sont tout à fait insuffisantes.