Plainte contre les personnes récupérant politiquement “l’affaire Lola”

En réaction au meurtre de la jeune Lola, un regroupement s’est organisé à Lyon, le vendredi 21 octobre 2022, au cours duquel les participants ou scandé ou apposé sur des banderoles plusieurs paroles incitant directement à la haine envers les personnes étrangères : « l’immigration tue », « terroristes à mort, immigrés dehors » ou encore « immigrés assassins ».

En instrumentalisant le meurtre d’une enfant qui aurait été commis par une personne de nationalité étrangère en situation irrégulière sur le territoire français, évènement d’actualité largement relayé par les médias, ces paroles tendent indéniablement à susciter un sentiment de haine ou des actes de violence à l’égard du groupe de personnes qu’elles désignent.

La LDH a donc porté plainte pour incitation à la haine envers un groupe de personnes déterminé à raison de leur non-appartenance à une nation.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.