Noël sous le soleil de Béziers

Grâce à la vigilance de la LDH, l’arrêté du maire de Béziers du 10 mai 2023 portant autorisation de l’installation, chaque année, d’une crèche de Noël dans le hall de l’Hôtel de ville a pu être contesté devant le tribunal administratif de Montpellier.

Depuis 2014, le maire de Béziers contrevient aux dispositions de la loi de 1905, au principe fondamental de la laïcité, en installant une crèche de nativité au sein de l’Hôtel de ville de Béziers, dans le hall ou dans la cour d’honneur située dans l’enceinte du bâtiment, siège de la collectivité territoriale.

En dépit de multiples condamnations de ses arrêtés, le maire de Béziers s’entête et décide ainsi, le 10 mai 2023, de l’installation chaque année d’une “crèche de Noël” dans le hall de l’Hôtel de ville pour une durée d’un mois, et ce dans le cadre d’une autorisation d’occupation du domaine public.

Le 29 juin 2023, la LDH saisissait le tribunal administratif de Montpellier d’un recours en annulation, assorti d’un référé-suspension.

Le 3 juillet 2023, la requête aux fins de suspension de l’arrêté était rejetée pour défaut d’urgence, l’installation de la crèche ne prenant effet qu’en décembre 2023.

Le recours en annulation demeure pendant devant la juridiction administrative.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.