Le sénateur Hervé Marseille assimile l’Assemblée nationale à un « camp de gitans », la LDH porte plainte pour injure publique

Pour Hervé Marseille, lorsque les parlementaires se comportent en personnages bruyants, grossiers, irrespectueux et désordonnés, ils s’abaissent à un « camp de gitans ».

Lors d’un débat télévisé en date du 8 février 2023, le sénateur Hervé Marseille a apparenté l’Assemblée nationale à un « camp de gitan », pour qualifier un groupement de personnes désordonné et bruyant, peu respectueux du savoir-vivre, ainsi que des personnages grossiers proférant des invectives permanentes. La  LDH a porté plainte pour injure publique à raison de ces propos le 14 février 2023.

 

 


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.