Laval : lutte contre l’homophobie

En vue de la Journée mondiale contre l’homophobie, la mairie de Laval a souhaité afficher son engagement en faveur de la lutte contre l’homophobie et les discriminations qu’elle peut engendrer en peignant quelques passages piétons aux couleurs de l’arc-en-ciel, emblème du mouvement LGBTQI.

Dans les jours qui ont suivi, les marquages au sol ainsi peints ont fait l’objet de vandalisme, matérialisé par plusieurs inscriptions à caractère homophobe comme « PD et Gouines dehors » ; « Homos dehors » ; « Non aux homos ».

A l’appui de la plainte déposée par la mairie de Laval, la LDH a également déposé plainte auprès du procureur de la République, près du tribunal judiciaire de Laval, en ce que les écrits figurant sur les marquages au sol aux couleurs de l’emblème LGBTQ sont constitutifs du délit de provocation à la haine ou à la violence à raison du sexe, de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre, réprimé à l’article 24 alinéa 8 de la loi du 29 juillet 1881 modifiée.

Share This