La LDH se bat pour que les rues de Nantes ne deviennent pas le théâtre des discours de haine homophobe

« Mort aux LGBT » : c’est l’inscription découverte dans la rue Joffre de Nantes le dimanche 25 juillet 2023. La LDH, qui combat tous les discours de haine, a porté plainte pour incitation au meurtre aggravée par un caractère homophobe.

Sur la chaussée d’une rue passante nantaise, les passantes et passants ont découvert avec surprise et effroi que certaines personnes souhaitaient encore la mort des personnes LGBT. L’inscription « mort aux LGBT », s’analyse en une incitation directe, par son esprit et par ses termes, à commettre des faits matériellement déterminés, à savoir un meurtre à raison du sexe des victimes, de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre vraie ou supposée ; ces faits étant eux-mêmes constitutifs d’un crime. Face à la gravité des faits, la LDH a décidé de porter plainte.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.