La dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) soumise à la Cour européenne des droits de l’Homme

La LDH a décidé d’intervenir volontairement au soutien du CCIF courant 2023 devant la CEDH.

Par un décret du 2 décembre 2020, le gouvernement avait procédé à la dissolution du CCIF, provoquant la contestation de nombreuses associations. Malgré un recours en annulation introduit contre cette décision dont tout laissait à penser qu’elle serait invalidée, le Conseil d’Etat, par un arrêt du 21 septembre 2021 rendu en catimini, a validé la dissolution de ce collectif.

Le CCIF a décidé de porter cette affaire devant la Cour européenne des droits de l’Homme le 24 mars 2022.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.