Arrêtés d’interdiction de manifestation dans des rues ou places dans tout Paris

Attention : le préfet de police prend subrepticement des arrêtés d’interdiction de manifestation dans des rues ou places dans tout Paris. Manifester dans ces zones équivaut à participer à une manifestation interdite, c’est une contravention de la 4e classe (en amende forfaitaire : 135€).

Il affiche ces arrêtés sur les portes de la préfecture et pas sur les lieux où une manifestation est envisagée et il les rend applicable dès son affichage. Ce n’est publié qu’après l’entrée en vigueur de l’arrêté et pas sur le site de la préfecture de police. Un exemple : l’interdiction du vendredi 24 mars à 17h au samedi 25 mars 3h Lire.

Attention : l’amplitude horaire et les périmètres interdits changent à chaque arrêté, donc chaque jour…

La LDH et le Saf attaquent l’arrêté de ce lundi 27 mars 2023 en référé-liberté.

Un modèle pour contester les verbalisations sera prochainement publié.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.