Vincenzo Vecchi rejugé à la cour d’appel de Lyon le vendredi 24 février

Communiqué du Comité soutien à Vincenzo Vecchi dont la LDH est membre

Suite à la décision de la Cour de cassation de novembre 2022, l’affaire Vincenzo Vecchi sera rejugée par la Cour d’appel de Lyon le vendredi 24 février 2023 à 11h.

Les cours d’appel de Rennes puis d’Angers ont refusé l’application du mandat d’arrêt européen émis par l’Italie. Celle de Lyon va-t-elle obéir à l’injonction de la Cour de justice de l’Union européenne et remettre Vincenzo à l’Italie où il est condamné à douze ans de prison pour avoir participé aux manifestations anti-G8 de Gênes en 2001 ? Ou bien va-t-elle s’honorer en mettant fin à cet invraisemblable acharnement judiciaire qui dure depuis trois ans et demi et en empêchant l’introduction d’une loi fasciste dans l’espace juridique européen ?

Dans la perspective de cette cruciale audience, nous souhaitons mobiliser tous les amis et soutiens de Vincenzo mais aussi tous ceux qui sont conscients des menaces qu’une telle jurisprudence ferait peser sur nos droits fondamentaux et notre expression démocratique.

Depuis Rochefort-en-Terre, le Comité de soutien a déjà contacté les milieux associatifs, politiques, alternatifs, journalistiques de Lyon où va se jouer le sort de notre ami. Ainsi, une première réunion publique se tiendra le vendredi 27 janvier à 19h à l’Amicale du Futur (31 rue Sébastien Gryphe Lyon 7ème).

D’autres actions, interventions et rencontres seront bien sûr prévues à Lyon par la suite.

À Lyon, dans un mois, la justice et le bon sens doivent enfin l’emporter !

Paris, le 21 janvier 2023


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.