Urgent : un visa humanitaire pour sauver une femme journaliste afghane

Communiqué LDH

Khaled Nikzad, journaliste en Afghanistan, a fui Kaboul en 2021 lors de l’arrivée au pouvoir des Talibans et a obtenu l’asile en France en tant que réfugié politique. Depuis, il se bat pour sauver la vie de son épouse, journaliste également, qui n’a pas pu partir avec lui, et contre la décision du ministère de l’Intérieur qui refuse de lui délivrer un visa.

Cette dernière a trouvé refuge en Iran dans l’espoir d’obtenir des autorités françaises un visa de réunification familiale. Sa demande a néanmoins fait l’objet d’un refus, refus maintenu par le ministère de l’Intérieur en dépit des deux ordonnances rendues par le tribunal de Nantes. Cette journaliste va donc être renvoyée en Afghanistan ce vendredi 24 février, où sa vie est menacée.

Alors qu’Emmanuel Macron souligne que la France est l’un des pays qui accueillent le plus de personnes afghanes et leur donnent le plus de protection, la LDH (Ligue des droits de l’Homme) demande au gouvernement d’agir urgemment pour qu’un visa humanitaire lui soit délivré avant son expulsion d’Iran vers l’Afghanistan, où elle risque non seulement des persécutions mais aussi sa vie, tant comme femme que comme journaliste.

Paris, le 23 février 2023

Télécharger le communiqué au format PDF


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.