Union européenne : la citoyenneté méritait un commissaire européen qui la défende !

La Ligue de droits de l’Homme se félicite du vote de la Commission culture du Parlement européen qui a rejeté, par quatorze voix contre treize, la candidature de M. Navracsics au poste de commissaire européen en charge de l’Education, la Culture et de la Citoyenneté. C’est une satisfaction pour les très nombreuses associations dans toute l’Union européenne (UE) qui avaient demandé ce rejet. M. Navracsis avait été directement impliqué dans les réformes attentatoires aux libertés publiques de la Constitution et loi sur la presse hongroises.

La LDH peut maintenant légitimement penser que le président de la Commission européenne, M. Juncker, tirera toutes les leçons de ce rejet et proposera pour ce poste un-e candidat-e qui incarne les valeurs proclamées par l’UE dans la Charte des droits fondamentaux.

Share This