Une garde à vue injustifiable

Communiqué LDH

La Ligue des droits de l’Homme (LDH) dénonce la garde à vue infligée à Mme Camille Halut en raison de ses fonctions d’observatrice des pratiques policières lors des manifestations à Montpellier.

Convoquée en audition libre pour entrave à la liberté de circulation, elle fait l’objet d’un scandaleux détournement de procédure.

La LDH dénonce ces intimidations à l’encontre de femmes et d’hommes qui ne font qu’exercer leurs prérogatives citoyennes.

Paris, le 29 avril 2019

Télécharger le communiqué au format PDF

Consultez les rapports et la carte des différents Observatoires partout en France dont la LDH est membre.

Share This