Quels accès aux droits en outre-mer : regard de l’ONU sur la France

Edito
Par Jean-François Mignard, secrétaire général de la LDH

La Ligue des droits de l’Homme, dont la priorité est de défendre les droits de tous partout, offre la cinquième édition de sa lettre sur les actions qu’elle mène avec ses sections dans les outre-mer.

La Ligue des droits de l’Homme est vigilante sur les applications des conventions internationales : avec son service juridique, elle établit des contre-rapports sur cette question.

En 2015, la France a été examinée par l’ONU sur son application de la Convention pour l’élimination de toute forme de discrimination raciale (Cerd) et par le Comité des droits de l’Homme du Pacte international pour les droits civils et politiques (PIDCP). Des recommandations faites à la France en 2015, dont certaines sont contraignantes, concernent les outre-mer, et une partie reprend les demandes de la LDH. C’est ce travail du service juridique que nous souhaitons faire connaître dans ce dossier de la Lettre n° 5.

Rappel des autres dossiers parus dans nos lettres précédentes :

Share This