Pour le retrait de la proposition de Loi Kasbarian – Bergé

Appel à la manifestation, signé par la LDH, le 27 novembre, à 15h, place du Chatelet, à Paris

Car, elle prévoit :
–  de jeter en prison les occupants de logements vacants, mais aussi les personnes qui ne sont pas titulaires d’un bail en cours de validité
– d’expulser en 48h, sans décision du juge les occupants de logements vacants,
– d’accélérer les procédures d’expulsion sans relogement des locataires en difficulté et de limiter les capacité de prévention des impayés de loyer et de maintien dans le logement des locataires lorsqu’ils ont résorbé leur dette de loyer.

Dans ce contexte de hausse des prix, de stagnation des revenus, de hausse constante des loyers, du nombre de sans abris et de logements vacants, d’aggravation de la crise du logement  cette proposition de loi doit être retirée.

Il faut lutter contre la crise du logement et pas contre ses victimes !
 

Premiers signataires :  Construire, Dal, Fasti, FSU, Solidaires, LDH (Ligue des droits de l’Homme)

Share This