Pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Lettre de Malik Salemkour, président de la LDH, à l’attention du président de la République

Paris, le 24 avril 2018

Monsieur le Président,

Je veux attirer votre attention sur la situation de Georges Ibrahim Abdallah, en détention depuis 34 ans. Condamné en 1984 pour détention de faux papiers, il a été renvoyé devant les tribunaux spéciaux en 1987 pour complicité dans les attentats des Farl, et condamné à la prison à perpétuité.

Georges Ibrahim Abdallah est libérable depuis 1999. Un ordre de libération conditionnelle a été émis en 2003 et un nouvel avis favorable lui a été signifié en 2013. Pourtant il reste maintenu en prison alors qu’il a effectué une peine de plus de 30 ans. La Ligue des droits de l’Homme a toujours considéré l’aménagement comme un principe constant en matière d’accomplissement des peines. C’est pourquoi nous vous demandons d’intervenir afin qu’il soit mis fin à cette situation et pour que Georges Ibrahim Abdallah soit libéré.

Vous remerciant par avance de votre attention, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

Malik Salemkour,
président de la LDH

Share This