Le Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté a 2 ans

Le Plan pauvreté a-t-il permis d’amortir un peu le choc de la crise économique pour les plus fragiles ? Difficile de répondre, mais il semble bien qu’il n’ait pu empêcher l’aggravation de la pauvreté. Dans la conférence de presse qu’il a donnée le 26 janvier, le collectif Alerte a demandé que le Plan soit « boosté et territorialisé ». Il a accompagné cette demande de soixante-sept propositions concrètes. On y retrouve beaucoup des combats menés par la LDH, qu’il s’agisse de l’accès à certains droits sociaux (accès aux soins, au logement très social…), mais aussi de mesures concernant l’accueil des migrants ou la situation de la population rom. En conclusion, le Collectif a demandé que le rôle et la place des associations de solidarité soient soutenus, notamment par le maintien des financements et par un changement de regard : ne plus les considérer comme des prestataires de service que l’on met en concurrence, mais comme des partenaires qui développent un projet utile à la cohésion sociale. Voilà pour ce gouvernement un beau défi à relever !

Téléchargez le récapitulatif des 67 propositions du collectif Alerte

Share This