Pas d’exclusion arbitraire : le Paris-Saint-Germain mis sur la touche

Communiqué LDH

Le club de football du Paris-Saint-Germain s’est vu refuser par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) de constituer une liste noire lui permettant d’exclure de match toute personne qu’il considère comme ayant un comportement non conforme aux valeurs du club.

Cette décision salutaire vient réfréner les tentatives du club de football de s’arroger le droit de trier les supporters sur des critères indéfinis et sans possibilité de recours. La Cnil rappelle que seules les interdictions judiciaires ou administratives, ou pour des motifs précis tels que des impayés, peuvent permettre de refuser l’accès au stade.

La Ligue des droits de l’Homme, qui avait saisi en 2013 la Cnil de cette question, demande à ce que cette décision soit suivie d’effet dès le match Reims-PSG du 8 août prochain. Si tel n’était pas le cas, la LDH souhaite que la Cnil engage tous les moyens nécessaires pour permettre l’accès de chacun des supporters concernés aux matchs de leur club.

Paris, le 4 août 2014

Share This