Lettre « Les droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » n° 17 – mars 2016

Ce mois-ci, comme le mois précédent, la Lettre « Droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » ouvre sur l’actualité polonaise avec un article de Seweryn Blumsztajn sur la « petite loi sur les médias », votée le 30 décembre 2015. Cette loi non seulement précipite des licenciements de journalistes dans les médias publiques mais rompt avec la règle de l’indépendance. Par ailleurs, le gouvernement du PiS s’abstient de respecter le jugement du Tribunal constitutionnel qui s’est prononcé le 8 mars sur l’inconstitutionnalité des réformes de la loi sur le Tribunal constitutionnel. Au moment où nous écrivons, la Première ministre refuse de publier ce jugement dans le Journal officiel ce qui est sans précédent dans l’histoire de la Pologne depuis 1989.

La Lettre présente également un dossier sur les droits des femmes et des questions du genre. La situation en Pologne est encore une fois pointée du doigt avec une offensive conservatrice, paternaliste et familialiste des mouvements de droites polonaises et du gouvernement actuel, phonème mis en perspective dans un contexte économique plus large par Weronika Grzebalska. Virginie Gorson Tanguy revient quant à elle sur la situation des femmes en Tchétchénie, où le conflit achevé en 2009 a laissé place à un régime, qui a instauré la Charia et dont les femmes sont les premières victimes. Enfin, dans un autre registre, nous présentons des extraits de l’enquête menée par Jelena Bjelica à la fin des années 1990 – début des années 2000 sur la prostitution et la traite des blanches en Europe de l’Est, enquête qui, bien qu’elle date de quelques années, permet de mesurer les évolutions à l’œuvre ces vingt dernières années.

Bonne lecture !

 

Téléchargez la lettre « Europe centrale et orientale » n° 17 – mars 2016

Share This