Lettre « Les droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » de la LDH n° 11 mai-juin 2014

Les résultats des élections au Parlement européen sont des plus inquiétants tant la poussée des formations d’extrêmes droites, xénophobes et nationalistes, est sensible dans toute l’Europe. Qu’exprime cette poussée? Trouvera-t-elle ses contre-offensives unitaires, nécessaires mais d’évidence difficiles à mettre en oeuvre ? La prochaine livraison de la Lettre « Droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » reviendra sur ce paysage postélectoral, ses enjeux et tentera de donner quelques clés de compréhensions à partir d’éclairages sur quelques pays de l’Europe centrale et de l’Est.

Le présent numéro présente le panorama syndical de plusieurs pays de la région est-européenne, singulièrement la Russie et d’ex-républiques soviétiques. C’est que les enjeux de la liberté d’association dans le cadre du travail sont l’un des symptômes de la bonne santé d’un Etat de droit et permettent d’éclairer des contextes politiques plus globaux. Ainsi le contexte syndical ukrainien sera abordé dans le cadre du récent conflit que traverse le pays.

Au-delà, ce pays révèle la multi-référentialité propre à cette région, présentée ici à travers la situation de la minorité russophone en Lettonie. Une situation minoritaire qui résonne au diapason du contexte ukrainien, et dont les termes s’avèrent transversaux à cette partie du continent. Une problématique trop peu appréhendée en Europe occidentale au regard de tendances lourdes qui traversent la relation de l’Etat nation à ses composantes…

 

Téléchargez la Lettre « Les droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » de la LDH n° 11

 

Share This