Journée internationale de la protection des données personnelles : conférence gesticulée « Informatique ou libertés ? »

Conférence organisée par l’Observatoire des Libertés et du Numérique, dont la LDH est membre

Conférence gesticulée animée par Lunar : « Informatique ou libertés ? »

Suivie d’ateliers dédiés à la protection des données

le dimanche 28 janvier 2018 de 14h à 18h

salle des actes, à l’ENS 45 rue d’ULM, 75005 Paris

Entrée libre sur inscription obligatoire avant le vendredi 26 janvier 10h : https://frama.link/28janvier

Programme :

- De 14h précise (prévoir d’arriver en avance) à 16h15 Conférence gesticulée : « Informatique ou libertés ? » – Lunar

En une trentaine d’années, les technologies numériques se sont invitées dans tous les aspects de nos vies. Travailler, s’informer, jouer, vivre ses amitiés, se soigner, consommer, ou encore militer ou se révolter… Autant d’activités qui passent dorénavant par l’usage d’outils numériques. Pourtant, quel contrôle avons-nous vraiment sur ces machines devenues omniprésentes ? À qui facilitent-t-elles vraiment la vie ?

Lunar, né en même temps que les premiers ordinateurs domestiques, utilise son expérience technique et militante pour analyser les forces politiques à l’œuvre dans le développement du monde numérique. Car derrière l’apparente complexité de la technique se cachent desdominations contre lesquelles nous pouvons heureusement nous organiser.
Une « conférence gesticulée » est un outil d’éducation populaire. À mi-chemin entre le spectacle et la conférence, elle mêle de l’autobiographie, de l’analyse, et de la théorie pour donner sens à un propos politique.

- De 16h15 à 18h00 Différents ateliers seront proposés :

  • Un atelier d’éducation populaire pour pouvoir prolonger la conférence gesticulée en interrogeant ensemble la place des ordinateurs dans nos vies, animé par Lunar et Méli (limité à 15 personnes).
  • Un atelier d’autodéfense numérique / café vie privée pour échanger ensemble sur les problématiques posées par la surveillance illégitime en ligne et les moyens de s’en prémunir.
  • Un atelier de réflexion autour de potentielles actions juridiques, politiques ou sociales pour encourager par différents biais la « mise en conformité » avec les exigences du règlement général européen à la protection des données personnelles d’application dès le 26 mai 2018.

Il est indispensable de s’inscrire pour pouvoir participer à l’événement, pour cela merci d’indiquer nom et adresse mail dans le formulaire disponible ici (ces données ne serviront que pour cette inscription et ne seront pas conservées) : https://frama.link/28janvier

Share This