Rassemblement pour la Journée internationale des migrant-e-s

Droits des étrangers

LDH : Grenoble

Date
18/12/2020 - 17h30

Lieu
Devant la préfecture
place de Verdun, 38000 Grenoble

Ajouter au calendrier : iCal ou webcal ou Google


Rassemblement pour la Journée internationale des migrant-e-s

A l’automne, partis de Marseille, Lille, Strasbourg et Rennes, des centaines de sans papiers ont convergé vers Paris, pour exiger : la liberté de circulation, d’installation, l’égalité des droits, le droit au logement et la fermeture des centres de rétention administrative

A l’arrivée des marches, avec tous ceux et celles qui étaient venus en car de toute la France, nous étions plus de 60 000 à manifester à Paris le 17 octobre. Et depuis? Rien n’a changé, toujours l’enfermement dans les centres de rétention, les délais inadmissibles pour simplement obtenir un rendez vous en préfecture, la rue ou le mal logement pour beaucoup. Pire, les violences policières ont augmenté, comme l’expulsion violente de centaines de migrants qui avaient planté leurs tentes place de la République à Paris.

Beaucoup de ces personnes vivent un exil forcé, dû à la misère et aux guerres provoquées par les politiques des pays riches, organisant le pillage des richesses pour le système économique capitaliste. Face à tant de mépris des centaines d’organisations appellent partout en France à se rassembler et à manifester pour la reconnaissance effective des droits des migrants et migrantes, vendredi 18 décembre, journée internationale des migrant.e.s. et 4° acte de la marche des sans papiers.

A Grenoble les organisations de la CISEM (Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants), mais aussi le comité des demandeurs de papiers 38 et le collectif des jeunes majeurs, ainsi que bien d’autres associations et collectifs, appellent à une MARCHE, qui partira à 17h30 place de Verdun, devant la préfecture. Exigeons ensemble pour toutes et tous :

  • La fermeture des centres de rétention
  • Des papiers
  • Des logements décents et pérennes
  • Des moyens pour l’égalité de l’accès aux droits

Premiers signataires:
– la CDP 38 (collectif des demandeurs de papiers),
– le collectif des jeunes majeurs 38
– les organisations de la CISEM : Apardap, ATTAC 38, CISSP, CGT 38, CSRA, DAL, EELV,
Ensemble38, FSU, LDH Grenoble, NPA, PC, PCOF, Solidaires, RESF 38, RUSF, Syndicat des travailleurs
sans papiers CGT
– l’ADA, la CIMADE, AG Travail social en lutte, FUIQP