Projection-débat : Les algues vertes

Environnement

LDH : Metz

Date
20/07/2023 - 20h00

Lieu
Cinéma Klub
5 rue Fabert, 57014 Metz

Ajouter au calendrier : iCal ou webcal ou Google


Projection-débat : Les algues vertes

Liberté de la presse, modèles d’agriculture, droit à un environnement sain : une association peu habituelle de thématiques.

Avec Alain Morvan, journaliste, il représente la CFDT Journalisme à la Maison des lanceurs d’alerte.

Et Luc Muller, paysan, il représente la Confédération paysanne.

Inspiré de l’enquête menée par Inès Léraud et dessinée par Pierre Van Hove dans Algues vertes, l’Histoire interdite (Delcourt, 2019), le film de Pierre Jolivet retrace le parcours semé d’embûches de la journaliste au cœur de l’industrie agroalimentaire bretonne, un « Etat dans l’Etat » où règnent la loi du silence et la fabrique de l’ignorance.

Depuis la fin des années 1980, une quarantaine d’animaux et trois hommes sont décédés sur des plages bretonnes dans des circonstances qui font l’objet d’un déni complet de la part des autorités. L’identité de l’assassin est pourtant connue, et révélée dès les premières minutes du film à Inès Léraud (Céline Sallette), par Pierre Philippe (Adrien Jolivet). C’est sur la plage de Saint-Michel-en-Grève recouverte d’algues vertes que ce médecin urgentiste et lanceur d’alerte désigne le coupable : l’hydrogène sulfuré, ou H2S, un gaz ultratoxique qui se forme lors de la décomposition des algues et reste coincé au sol, sous la matière en décomposition. Ces poches de gaz toxique qui se forment alors peuvent conduire à la mort, en quelques minutes seulement, des joggeurs, chevaux ou sangliers qui ont le malheur d’y poser le pied ou la patte, avant de s’effondrer dans la vase, paralysés par les puissantes émanations de gaz mortel. Lire note de soutien de la LDH


Suivez-nous sur :
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.